En fait Lou Ford est un tueur psychopathe qui se doit de détruire à mains nues ses maitresses.
Alors il cogne, il cogne et encore et encore pour ôter lentement, méthodiquement la vie de ses victimes.
Et gare aux autres hommes qui passent à proximité de ses victimes.
Ils seront aussi abattus très froidement comme boucs émissaires de ses propres crimes afin de retarder son inéluctable déchéance.

THE KILLER INSIDE ME est un film noir et très violent.
Trop violent ou inutilement violent ont souvent écrit les critiques.
Sauf que ces images violentes, voire insupportables nous permettent une petite incursion dans son cerveau bien malade.
Et cette maladie n'est pas bien belle à voir.
Casey Affleck, le cigare au coin de sa bouche souriante, interprète magistralement un Lou Ford glaçant.
Quel talent! J'ai pensé à James Dean.
Et la sublime Jessica Alba, femme la plus sexy du monde en 2007 selon le magazine britannique FHM, se fait fracasser son joli minois avec stoïcisme.

J'ai hâte de dévorer le livre de Jim Thomson avec une pensée par le fabuleux "DEMON" de Hubert Selby, Jr.