Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

17 jan.

Box-office France semaine 2

Grosse baisse du B.O dans son ensemble (une nouvelle fois). Nos salles obscures ont en effet été fréquentées par 2,5 millions de personnes cette semaine (loin des 4,5 millions de la semaine dernière). Le Serpent démarre correctement dans un petit marché et devrait tenir sur la longueur.
1Le Serpent304 325304 325
2Arthur et les Minimoys (5,-73%)281 6295 754 604
3Apocalypto234 693234 693
4Eragorn (4, -68%)189 2812 541 685
5Hors de prix (5, -47%)176 7951 795 476
6The Holiday (3, -52%)136 906823 274
7Mon meilleur ami (4, -45%)115 704860 023
8L'incroyable destin de Harold ...70 91170 911
9Les Infiltrés (6, -47%)68 6921 724 403
10Bad Times55 46655 466


17 jan.

Cashback, le court métrage à l'origine du long

Vous avez surement remarqué l'affiche du film Cashback qui sort cette semaine sur nos écrans.
Il s'agit en fait de la version longue du court métrage réalisé par le photographe Sean Ellis. Essai sur des sujets chers au réalisateur tels que la beauté ou le temps qui passe. Cashback trouve son interêt dans la mise en image, mélange entre réalisation et photo.
Je ne sais pas ce que le long vaut mais le court est vraiment interessant, à vous de juger ...



17 jan.

Shakespeare in love...Retour sur les canons de la comédie romantique

La comédie romantique est généralement moderne. On y retrouve les héros dans un décor urbain (New York de préférence). Ils sont jeunes, dynamiques. Séparés d'abord par le temps ou l'espace qui jouent contre eux. Et puis, ils finissent par se retrouver après une lutte acharnée contre ces éléments extérieurs.C'est efficace car on s'y retrouve toujours un peu.
Pourtant, sans réunir aucun de ces ingrédients, Shakespeare in love est certainement la meilleure comédie romantique de ces 10 dernières années.
Londres, 1593. Shakespeare (joué par Joseph Fiennes) est un jeune poète plein de talent mais sans argent. Croulant sous les commandes prépayées qu'il ne parvient pas à respecter, le dramaturge est à court d'inspiration. Il cherche vainement une muse. Lady Viola (jouée par Gwyneth Paltrow, oscarisée pour ce rôle), elle, est profondément touchée par la poésie du jeune Shakespeare qu'elle admire. Elle rêve secrètement de jouer sur scène. Déguisée en jeune homme, elle profite des répétitions de la nouvelle pièce de ce dernier (qu'il n'a pas encore écrite, faute d'inspiration) pour assouvir sa passion.

Lire la suite


15 jan.

Box-office week-end semaine 2

Les vacances sont finis, c'est donc une grosse chute de l'ensemble du B.O cette semaine. Les films d'animations baissent plus que les autres:

1. Arthur et les Minimoys : 255 242 (-72%)
2. Le serpent : 250 630
3. Apocalypto : 205 223
4. Eragon : 169 352 (-69%)
5. Hors de prix : 146 041 (-50%)

15 jan.

Mauvais début U.S. pour "Arthur et le Minimoys"

Après une sortie limitée à quelques écrans, la véritable sortie U.S de "Arthur et le Minimoys" a eu lieu ce week-end sur 2 247 écrans (à titre de comparaison le dernier Will Smith est sortie sur 3 100 écrans).
On peut dire d'ores et déja que la carrière U.S ne sera pas bonne du tout et c'est plutôt problématique, à la fois pour l'équilibre financier du film et surtout pour la mise en chantier des suites prévues.
Il se classe 8ème et la moyenne par écran est loin des résultats habituels pour une nouveauté (en dessous de $1 000) qui se situe plutôt au dessus de $4 000 par copie (voir plus).

  • Vendredi: $935 000, moyenne de $416 par écran
  • Samedi: $1 875 000 ($834)
  • Dimanche: $1 490 000
Cumul: $4 300 000, ce qui signifie que le film aura du mal à faire $10M (le résultat en France est au-dessus de $40M).


13 jan.

Analyse Box-office France semaine 1

On reprend les mêmes et on recommence
Pas de différence en tête du top cette semaine. On retrouve les mêmes locomotives que ces 3/4 dernières semaines. Arthur et les minimoys confirme son statut de succès en France. Par contre son succès ne se confirme pas dans les autres pays (3.8 M$ en Espagne alors que Eragorn fait 12M$), la sortie aux U.S doit se faire ce week-end sur un parc de 2 247 salles (plus grosse sortie Française à ce jour). Pour mémoire le budget de la dernière production de Besson est de 85M$, la part US est donc cruciale dans l'équilibre financier du film (même si la production clame que le film est d'ores et déja rentabilisé).
Je me repète peut-être mais je suis impressionné par le succès de Hors de Prix. Il cumule à ce jour 1.6 millions d'entrées, sa moyenne reste très bonne (720 s/c), il devrait dépasser les 2 millions.
Dans un genre un peu différent, quoique, Mauvaise foi se maintient en limitant sa chute à 20% en 5ème semaine. Le film cumule à ce jour 661 000 spectateurs, et devrait terminer sa carrière juste en dessous de 800 000 entrées.

Les démarrages ne sont pas à la fête
Russell Crowe et Ridley Scott c'est censé être du lourd (Gladiator et ses 4.8 millions d'entrées). Et pourtant, visible sur 209 copies Une grande Année ne fait que 116 038 entrées. La moyenne de 555 s/c condamne le film à une fin de carrière dans les 300 000 entrées soit le même genre de résultat que Les Associés et ses 350 000 entrées.

Lire la suite


11 jan.

Casino royale: un autre james Bond à éviter

  l'avis
de
Julie

Finalement, le seul atout du nouveau James Bond réalisé par Martin Campbell sera qu'il ne ressemble pas aux sempiternels autres James Bond.
L'espion (Daniel Craig) ici est novice, voire un peu niais (n'importe qui aura vite compris que la jolie Vesper Lynd (Eva Green) joue un jeu trouble).

Lire la suite


10 jan.

Box-office France semaine 1

Une baisse globale de 40% pour le top cette semaine (mais la semaine dernière était particulièrement fastueuse). Arthur et le Minimoys fait encore une semaine au-dessus du million d'entrées, ce qui le classe définitivement du côté des très gros succès.
Le parcours de Hors de prix est également remarquable et passe un peu inaperçu. Les 2 millions sont à sa portée.
1Arthur et les Minimoys (4,-40%)1 027 0895 472 975
2Eragorn (3, -40%)584 7832 352 404
3Hors de prix (4, -25%)332 4401 618 681
4The Holiday (2, -28%)286 972686 368
5Happy Feet (5, -29%)229 8931 350 008
6Mon meilleur ami (3, -30%)210 972744 319
7Souris City (6, -24%)154 0581 218 219
8Casino Royale (7, -30%)140 3343 069 526
9Les Infiltrés (5, -23%)129 4081 655 711
10Le héros de la famille (2, -45%)125 270579 516


09 jan.

Coast guards (the guardian): Sauve qui peut!

  l'avis
de
Julie

Difficile d'imaginer pire que ce film de Andrew Davis relatant l'histoire d'un légendaire héros (Kevin Costner) qui,après avoir subi le pire des drames (la perte de son équipe au cours d'une opération de sauvetage en pleine mer) est relégué au rang d'instructeur intraitable de l'élite promise au brillant avenir de guardes-côte.

Lire la suite


09 jan.

Box-office France semaine 52

Vu mon retard pour cause de vacances je vous propose un mixte entre analyse et box-office.
Avec tous ses films en progressions et une nouveauté, le box-office finit en fanfare une année déja faste (j'éspère faire une bilan dans le mois qui vient).
Cette semaine fantastique permet à Arthur et le minimoys de titiller les 4,4 millions de spectateurs en faisant ainsi un gros succès de l'année 2006 (j'avais parié sur 7 millions et il se peut que je gagne finalement :-) ). Eragorn montre également (après Narnia) qu'il y a de la place entre Harry Potter et Le Seigneur des anneaux. Hors de prix est définitevement un succès et les 2 millions ne sont plus impossibles à atteindre.
C'est également un semaine qui donne (un peu) de couleurs a quelques ratés. Happy feet dépasse le million d'entrées, comme Souris City. C'est pas le top mais c'est déja ça.
Le Héros de la famille confirme le peu d'interêt que le public lui a porté. Il limite cependant les dégats et terminera sa carrière aux alentours de 650 000 entrées (un miracle vu le démarrage).

Les nouveautés ne démarrent pas
The grudge 2 et ses 150 000 entrées, Le grand appartement avec 134 000 entrées et The Fountain avec 84 542 spectacteurs vont des débuts décevants. La moyenne est à chaque fois faible.

Lire la suite


01 jan.

Récapitulatif du Box-Office 2007

test

30 dec.

en vacances ...

Je suis en vacances la semaine prochaine, donc pas de top week-end, hebdo et pas d'analyse détaillée. J'éspère que vous tiendrez le coup ;-)
Rendez-vous le 10 Janvier 2007 pour la suite de nos aventures et je vous souhaite de passer un très bon réveillon de fin d'année...










29 dec.

Analyse Box-office France semaine 51

Un duo loco
Pour sa deuxième semaine d'exploitation Arthur et le Minimoys se maintient en ne perdant que 25% de ses entrées. La moyenne est toujours bonne (1 180 s/c) et devrait encore se maintenir maintenant que les vacances sont là.
Juste derrière se place l'étonnant Eragon qui réalise 792 000 entrées avec une solide moyenne de 1 051 s/c. La sortie était massive (750 copies), le risque était donc grand de faire un bide surtout que la promo ressemble à un sous-produit de l'inégalable Le seigneur des anneaux. Le pari est donc déja gagné avec une fin de carrière vers les 2 millions d'entrées.
C'est Hors de prix qui termine sur la troisième marche du podium. La chute est lourde (-41%), c'est toutefois une bonne performance car deux films Français faisaient de l'oeil aux mêmes spectateurs. Je me suis trompé en visant 2 millions, ce sera plutôt 1.3 millions.

Les nouveautés trébuchent

Lire la suite


28 dec.

Box-office France semaine 51

Pas de box-office week-end cette semaine donc voici directement le Top de cette semaine. Comme prévu Arthur se maintient correctement avec une semaine au-dessus du million d'entrées. D'ailleurs tous les dessins-animés se maintiennent.
Le fait remarquable de cette semaine c'est le démarrage plutôt mou de deux films pourtant censés briller au firmament du B.O. Malgré une promotion imposante, le film de Thierry Klifa cale et affiche une moyenne de 500s/c ce qui ne laisse pas présager de jours meilleurs. Idem pour le dernier Leconte qui ne fait guère mieux avec 575s/c (budget de 11M€ tout de même). C'est surement Hors de Prix qui va profiter de ces deux faux-pas.
1Arthur et les Minimoys (2,-25%)1 135 7442 722 896
2Eragorn792 503792 503
3Hors de prix (2, -41%)313 249840 703
4Mon meilleur ami230 325230 325
5Le héros de la famille226 552226 552
6Happy Feet (3, -13%)197 115798 126
7Casino Royale (5, -28%)151 4502 728 742
8Deja vu (2, -45%)144 430406 047
9Les Infiltrés (3, -38%)136 7751 357 554
10Souris City (4, -23%)110 927862 456


25 dec.

Les infiltrés: un petit Scorsese

Les Infiltrés ne révolutionnera pas l'histoire du cinéma et ne figurera pas au Panthéon des chefs d'oeuvre scorsesiens parmi lesquels figurent sans aucun doute les Affranchis (1990) , le Temps de l'innocence (1993) et Casino (1995).
Malgré tout, ce film réunit certaines qualités essentielles qui en font un bon film.
Tout d'abord, c'est le choix et le jeu des acteurs qui doivent être mis en avant. Ce que l'on retient c'est l'interprétation magistrale de chacun d'eux. Pas seulement celle de L.DiCaprio dont on connaissait déjà le grand talent. Car M. Sheene, M. Wahlberg, J. Nicholson et même A. Baldwin sont également excellents. On remarquera davantage la performance de M. Wahlberg qui sort de ses rôles niais habituels en campant ici celui d'un flic un peu timbré et violent.

Lire la suite


propulsé par DotClear