Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

02 fév.

Analyse Box-office France semaine 4

Rocky au top
Qui aurait parié 1€ sur un Rocky VI après avoir vu Rocky V. Certainement pas moi et j'aurai eu tort. Rocky Balboa s'empare de la première place du B.O et affiche l'excellente moyenne de 1 360 s/c. Reste à voir si le film peut durer sur la longueur car cette première semaine à certainement été boostée par l'effet nostalgie. Derrière Pars vite et reviens tard démarre correctement, sa moyenne (849 s/c) sans être catastrophique est tout de même décevante. La suite risque de ne pas être joyeuse mais le bon coef P/P me laisse penser que le film peut dépasser le million d'entrées.
Les ambitieux n'a pas convaincu. Lancé sur une combinaison trop grande pour lui, le film affiche la faible moyenne de 559 s/c. J'avais pronostiqué 300 000 entrées, mais vu la moyenne et le faible coef P/P le film risque de rester bloqué plutôt vers les 230 000 entrées.
Little Children fait également un démarrage plutôt moyen (70 000 entrées et une moyenne de 500 s/c). Les critiques et les premières réactions sont toutefois plutôt bonnes ce qui devraient lui permettre de tenir le coup.
Enfin Bobby fait le mauvais démarrage que l'on pouvait attendre. Peu ou pas de promo, sujet qui ne touche pas grand monde == mauvais résultat (84 527 entrées et 575 s/c).

Lire la suite


02 fév.

Little children ou la nouvelle Madame Bovary

  l'avis
de
Julie

Le film commence un peu comme un épisode de Desesperate Housewives.
Dans une banlieue chic du Massachusset, les femmes ne travaillent pas, s'occupent de leurs petits enfants et ont donc beaucoup de temps à perdre. Elles fantasment donc. Sur un homme, Brad Adamson (Patrick Wilson) qui, tout comme elles, ne travaille pas et s'occupe de son petit garçon de trois ans. Mais coincées et pétries de principes, elles n'osent pas s'approcher du "Roi de la promo" (comme elles le dénomment) . Seule Sarah (Kate Winslet), qui n'apparaît pas comme une bourgeoise américaine mais plutôt comme une bobo décallée, parvient à aborder le bel homme, à s'en faire un ami puis un amant.

Lire la suite


01 fév.

Mon Beau Rocky

Julie vous à livré une critique de Rocky il y a quelques jours. Moma, n'était pas tout à fait d'accord, donc voici la sienne.
  l'avis
de
Moma

Est-il possible de d'affirmer qu'à fin Janvier, on a vu le film de l'année, et que quoi qu'il arrive, on ne verra rien d'aussi beau, d'aussi bien ?

Rocky Balboa est un mythe, un film vintage pour les nostalgiques d'années passées, qu'on entretient grace aux médias, à la télé, au ciné, à la radio, en redifusant toujours les mêmes chansons, en diffusant toujours les mêmes Rabbi Jacob, en faisant des films sur des séries télé super cheap mais qui sont gravées dans nos disques durs. Rocky Balboa part sur le même principe que les Bronzés 3, faire du neuf avec de l'ancien, faire plaisir aux fans, se souvenir, et passer un bon moment.

Lire la suite


31 jan.

Box-office France semaine 4

Mis à part le démarrage canon de Rocky et celui en demi-teinte de Pars Vite et revient tard on notera que Arthur dépasse les 6M de spectateurs et Hors de prix les 2M de spectateurs.
1Rocky Balboa670 642670 642
2Pars vite et revient tard420 262420 262
3Jacquou le croquant(2, -34%)250 908629 559
2Le Serpent (3, -37%)146 349681 726
3Arthur et les Minimoys (7,-32%)135 9916 091 708
4Les ambitieux126 296126 296
5Hors de prix (7, -26%)107 1502 049 081
4Truands(2, -45%)95 480269 041
6L'illusionniste (2, -38%)87 969230 577
7Bobby84 52784 527

Rendez-vous vendredi pour une analyse plus poussée ...

30 jan.

Le Serpent

  l'avis
de
Richard

Enfin un polar français bien noir et bien ficelé !
Un détective privé (Clovis Cornillac étonnant), vivant de chantages, monte un "dossier" contre un photographe de mode (Y.Attal plus que crédible), marié avec la fille d'un milliardaire allemande .On pense qu'il veut le faire chanter, on découvre un histoire bien plus prenante et trash ...

Si l'histoire n'a rien de particulièrement originale, le traitement sombre ne néglige aucun aspect : violence, suspens, domination psychologique, ... et ressemble en cela à de nombreux films américains - on pense aux Nerfs à Vifs par exemple.
Je dois reconnaitre que C.Cornillac est particulièrement troublant : il passe en l'espace de quelques instants du personnage sympatique au névropate obsessionnel, et arrive à être vrai, et angoissant.
Y.Attal quant à lui est parfait quand il se retrouve dans une spirale infernale qui le dépasse ; en revanche, son role de "vengeur" que rien ne peut arrêter est moins fort .Mais l'ambiance lourde qui émane du film fait oublier ce détail.

29 jan.

Box-office week-end semaine 4

Les chiffres viennent de sortir et c'est Rocky Balboa qui gagne par KO (je sais c'était facile). Pars vite et reviens tard va finir au dessus de 400 000 entrées ce qui sera correct mais sans plus. Comme prévu Jacquou le croquant s'écroule.
1. Rocky Balboa : 593 965
2. Pars vite et reviens tard : 352 556
3. Jacquou le croquant : 211 780
4. Arthur et les Minimoys : 128 290
5. Le serpent : 120 819
6. Les Ambitieux : 101 436
10. Bobby : 69 484

29 jan.

Nos jours heureux...pour un vrai moment de bonheur

Le DVD de Nos jours heureux vient enfin de paraître... Une chance pour ceux qui vont le découvrir... Une réjouissance pour ceux qui l'ont déjà vu. Car ce film n'est pas seulement une comédie tendre , c'est un petit bijou, un vrai moment de bonheur.
C'est sur fond d'un séjour de colonie de vacances que les deux réalisateurs (Eric Toledano et Olivier Nakache) nous rappellent nos vieux souvenirs d'enfance et d'adolescence avec une justesse et une sensibilité sans égal.
Tout commence comme tout finit, sur un quai de gare. Dès ses premiers instants,le film prend le soin de peindre les protagonistes principaux: l'équipe d'animation autour de Vincent,le directeur un peu stressé (joué par le talentieux J-P Rouve), les enfants et leurs parents. Et puis, et surtout une ambiance, une sacrée ambiance même!!! Pendant les trois semaines de colo, tout ce petit monde va apprendre à se connaître et à s'aimer et finir par se quitter.
Le film ne tombe jamais dans la caricature ou la lourdeur et c'est ce qui en fait une vraie bonne comédie. La finesse des dialogues et le réalisme des situations en sont les ingrédients magiques.

Lire la suite


28 jan.

Pronostics des sorties du 31 Janvier 2007

- L'île aux tresors
Premier gros pari de ce début d'année. Gros casting, grosse sorties (on parle de 500 salles), grosse production (15M€). Bref du lourd.
Les atouts de ce film sont multiples. Casting en or: Jugnot, Taglioni, Rouve. On retrouve chez ces acteurs quelques cartons au B.O de ces dernières années. Le réalisateur n'est pas en reste puisque Alain Berberian compte à son actif: L'enquête Corse (2 600 000 entrées), Le Boulet (3 141 000 entrées) ou La cité de la peur (2 280 000 entrées). Le film assume son côté grand spectacle et lorgne vers la vacances de Février qui arrivent.
Points négatifs: les premiers échos ne sont pas bons, la concurrence est et sera rude. Ca me rappel un peu Le Prince du Pacifique qui avait fini avec 1 000 000 d'entrées au compteur après une sortie sur plus de 500 écrans.
-> Mon pronostic: 1 250 000 entrées.

- A la recherche du bonheur
Dernier film de Will Smith dont les choix se sont toujours avérés judicieux (Hitch et I Robot avec 2 100 000 entrées par exemple). La promo est discrète mais les critiques et les premières réactions sont très positives. Le film a cartonné aux U.S ce qui est plutôt bon signe. Il me semble que le film sera distribué sur un parc relativement réduit de 250 copies, le distributeur misant sur la qualité plutôt que la quantité. Le première semaine devrait être aux alentours de 320 000 entrées avec un coef de 4 pour la fin de carrière.
-> Mon pronostic: 1 400 000 entrées.

- Molière
Encore un film à gros budget Français (16M€). Pour info, Laurent Tirard est co-scénariste de Prête-moi ta main et son précédent film a été un succès surprise (Mensonges et trahisons 743 000 entrées). Romain Duris, sur qui repose la promo, est un acteur installé dans le paysage cinématographique.
Mais que penser du peu d'interêt que semble porter le public pour ce film (peu de réaction sur les forums ciné) ? Les critiques ne sont pas très bonnes (1 étoile Première, 3 étoiles Studio mais le réalisateur est un ancien rédacteur) et je n'ai pas d'indication sur le nombre de salles, le pronostic est donc difficile.
-> Mon pronostic: 950 000 entrées.

- Blood Diamond
Nouveau film de Edward Zwick à qui l'on doit Le dernier samouraï qui avait réalisé sur nos terres 2 200 000 entrées. Le casting est alléchant L. Di Caprio, J. Connelly (inoubliable dans Requiem for a dream). La couverture presse a été importante et les critiques sont plutôt bonnes. Cette sortie me fait penser à celle de Lord of War qui avait fait 1 300 000 entrées l'année dernière.
-> Mon pronostic: 1 200 000 entrées.

à vous de jouer maintenant ...

25 jan.

Analyse Box-office France semaine 3

Jacquou s'impose mais ne convainc pas
Force est de constater que Jacquou le croquant à rempli un de ses objectifs en prenant la 1ère place du Top hebdo, loin devant le second. Par contre la moyenne très faible de 657 s/c assombri cette première place. La longueur du film limitant le nombre de séances est une explication mais ce n'est surement pas la seule. Le million d'entrées va être dur à réaliser, même si je suis sur qu'il peut compter sur un coef P/P (déja 5.9, symbole d'une exploitation en profondeur) et sur le soutient de son distributeur (budget de 20M€ tout de même).
Malgré des critiques négatives c'est Truands qui démarre le mieux. Avec une moyenne de 886 s/c, il rempli très honnêtement ses objectifs. Il fera très certainement moins que le dernier film de F. Schoendoerffer (Agents secrets avait fait 840 000 entrées) mais Il peut espérer approcher les 500 000 en fin de carrière.
L'illusionniste démarre également correctement (792 s/c), alors que Cashback rate son départ. J'avais eu l'occasion de présenter le court-métrage à l'origine du long. Le distributeur y croyait pourtant en faisant tirer 172 copies. La moyenne de 393 s/c le condamne à une fin de carrière entre 120 000 et 150 000 entrées.
Même genre de résultat pour Zone libre qui affiche une moyenne de 302 s/c. C'est un film à petit budget (3.80M€) mais je ne suis pas sur que les 100 000 spectateurs suffiront à le rentabiliser.

Lire la suite


25 jan.

Rocky Balboa: the eye of a loser

  l'avis
de
Julie

Ceux qui aimaient chez Rocky son côté atypique de brute épaisse au coeur tendre ne seront pas déçus. Car dans cet ultime épisode, le boxeur est réduit à cet aspect.
Rocky quincagénaire suscite beaucoup de pitié et peut être un peu de tendresse. On le sent paumé, désorienté. Hanté par le souvenir d'Adrian, Rocky pleure (vraiment). Il pleure sur ses amours passées: sa femme et la boxe.
Aujourd'hui, il n'a plus que son restau, son beau-frère Paulie pour l'écouter. Même son fils le fuit.
Il décide alors de récupérer sa licence pour se battre et pour prouver qu'il n'est pas seulement un loser abandonné.

Lire la suite


24 jan.

Box-office France semaine 3

C'est Jacquou qui croque la 1ère place du B.O cette semaine (je sais c'était facile), mais la moyenne (657 s/c) ne nous permet de pas d'envisager une grosse carrière. Derrière l'ensemble des films se maintiennent bien.
1Jacquou le croquant378 651378 651
2Le Serpent (2, -24%)231 052535 377
3Arthur et les Minimoys (6,-29%)201 1135 955 717
4Truands173 561173 561
5Hors de prix (6, -18%)144 5771 941 931
6L'illusionniste142 608142 608
7Apocalypto (2, -45%)128 724363 417
8Eragorn (5, -35%)122 4672 666 765
9The Holiday (7, -30%)95 582918 856
10Mon meilleur ami (5, -29%)82 247942 270

La grande nouvelle de ce top c'est que Little Miss Sunshine à dépassé le million d'entrées (1 014 060 entrées) et voit son parc à nouveau augmenter (118 copies).
Rendez-vous vendredi pour une analyse plus poussée ...

22 jan.

Box-office week-end semaine 3

Comme prévu c'est Jacquou le croquant qui prend la tête du B.O cette semaine. Le Serpent se maintient bien:

1. Jacquou le croquant: 328 643
2. Le Serprent: 198 702
3. Arthur et les Minimoys: 185 086
4. Truands: 145 583
5. Hors de Prix: 123 648

21 jan.

Pronostics des sorties du 24 Janvier 2007

Nouvelle année rime avec nouvelle rubrique. J'ai donc le plaisir de vous proposer un séance de pronostic sur les grosses sorties de la semaine à venir. L'idéal serait d'avoir dans les commentaires de ces articles vos propres reflexions.
A titre indicatif je vous signale que James44 organise un "Jeu du pronostic" sur le forum d'Allociné.

- Rocky Balboa
Distribué par Twentieth Century Fox France sur un parc de 500 écrans c'est le grand retour de Sylvester Stallone. Les échos critiques sont bons et la promo a été discrète misant plutôt sur le côté nostalgie du retour d'une star sur le déclin.
Côté track-record, Stallone était une valeur sûre des années 80-90 mais pas grand chose à se mettre sous la dent longtemps. Pour information, Rocky III avait fait 3 millions d'entrées, Rocky IV 5 millions d'entrées et Rocky V 1.3 millions.
La France aimant bien les anti-héros, ca pourrait être une bonne surprise.
Mon pronostic: 2 200 000 entrées

- Pars vite et revient tard
Franchement pas beaucoup de promo pour un film pourtant considéré comme l'évènement de ce début d'année. Un casting solide (José Garcia en tête), un réalisateur reconnu sont des atouts importants pour une grosse production Française. Par contre on a depuis deux semaines des thriller Français (Le Serpent, Truands) qui peuvent avoir un impact négatif sur le B.O.
Régis Wargnier et José Garcia peuvent tout de même compter sur un socle de premier spectateurs solide (400 000 personnes ont achété le livre).
Mon pronostic: 1 350 000 entrées

- Les ambitieux
Distribué par Pyramide sur 200 copies, le film n'a pas l'air de déchainer les passions. En trois films Catherine Corsini n'a jamais réalisé de très bons scores mais La Nouvelle Eve (420 000 entrées) et La Répetition (300 000 entrées) ont toujours eu un bon écho public.
L'atoût maitre de cette comédie c'est Karine Viard
. Mon pronostic: 300 000 entrées

- Bobby
Porté par un casting 5 étoiles (Anthony Hopkins, Demi Moore) le film n'a pourtant pas convaincu le public U.S pourtant concerné ($11 millions en fin de carrière). Distribué par TFM sur 150 copies, le film n'a pas bénéficié d'une promo importante.
Mon pronostic: 150 000 entrées

A vous de jouer maintenant :-)

19 jan.

Analyse Box-office France semaine 2

Un serpent s'empare de la tête du B.O.
Démarrage réussi pour Le Serpent qui s'empare de la tête du B.O. Visible sur 304 écrans il réalise une solide moyenne de 1 001 s/c. C'est enfin un succès pour Clovis Cornillac qui avait réalisé quelques contre-performance en 2006 (Poltergay avait fait 530 000 spectateurs, Les brigades du Tigre 750 000 entrées). Je pense que le film peut atteindre le million d'entrées mais il doit tout de même faire face à la concurrence de Truands cette semaine qui joue un peu sur les mêmes plates bandes.
Apocalypto n'a pas sucité beaucoup de curiosité. Il n'attire que 230 000 spectateurs sur pourtant un large parce de 430 écrans. La moyenne est donc assez faible (437), ce qui ne devrait pas lui permettre de dépasser les 550 000 entrées (je pense même en dessous). C'est tout de même très décevant quand on sait que Mel Gibson réalisateur avait attiré 1 700 000 personnes avec sa Passion du Christ.
Malgré une lourde chute (-73%) Arthur et le minimoys monte sur la 3ème marche du podium. C'est du au nombre encore important d'écrans (il y en avait encore plus de 800). On se dirige tranquillement vers une fin de carrière au-delà de 6 millions de spectateurs.

Lire la suite


18 jan.

Attention nanard absolu ...

Je ne resiste pas à vous présenter le nanard ultime. Cette scène culte est tirée de Undefeatable (tout un programme). Je ne me souviens pas avoir vu quelque chose comme ça et pourtant j'ai eu l'occasion d'en voir quelques nanards dans ma vie de spectateur. Ce film ferait passer Kickboxer pour un Kubrick.

Merci à Thomas pour cette trouvaille.


propulsé par DotClear