Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

17 avr.

Pronostics des sorties du 18 Avril 2007

Pas une grosse semaine à venir pour notre box-office national.
- Les vacances de Mr Bean
C'est la grosse sortie de la semaine et je ne peux m'empecher de penser que le distributeur joue un "take the money and run".
523 écrans pour un film dont la promotion a été faite à minima c'est curieux non ? D'autant que les chiffres de Jonnhy English n'étaient pas très bons (900 000 entrées en 2003). Certes il y a eu Mr Bean et ses 3 100 000 spectateurs mais c'était il y a 10 ans maintenant (1997).
--> Mon pronostic: 700 000 entrées.

- Nos amis les Terriens
Avec un budget de 2.5M€ c'est finalement un petit film que celui de B. Werber. Distribué sur 150 copies il n'aura pas beaucoup de mal à être rentable.
--> Mon pronostic: 210 000 entrées.

- Les Châtiments
Est-ce qu'un film d'horreur avec Hilary Swank va réussir à déplacer les foules ? Le distributeur a prévu sur 200 copies mais j'ai du mal à y croire.
--> Mon pronostic: 180 000 entrées.

- Jean de La Fontaine, le défi
Est-ce qu'après Molière (1.1 millions d'entrées) les gens iront voir un autre film sur un auteur Français ? On doit à Daniel Vigne Le Retour de Martin Guerre qui eu un certain succès en 1982 (1 200 000 entrées). Les acteurs sont populaires mais Laurent Deutsh à déja connu quelques déconvenues (Nos amis les flics: 320 000 entrées et L'americain: 250 000 entrées).
Dans le même genre Beaumarchais l'insolent avait réussi à rassembler 2 millions de spectateurs, mais les temps changent...
--> Mon pronostic: 500 000 entrées.


17 avr.

Molière, Beaumarchais, La Fontaine: même combat ?

En France on aime les codes. Nos amis les graphistes l'ont bien compris. Alors lorsqu'un film parle d'un auteur il vaut mieux suivre une check liste très précise:
  • Mettre un seul personnage: l'auteur
  • Utiliser un gros plan de préférence
  • Mettre un peu de rouge dans le titre ca donne du mouvement
  • Utiliser une police de caractère médiéval pour le côté historique
  • Mettre du blanc ça fait intelligent

    


16 avr.

Box-office week-end semaine 15

Est-ce la faute au beau temps qui s'installe dans note pays ? Ou à l'éléction Présidentielle qui occupe les esprits ? Quoiqu'il en soit le box-office n'est pas bien haut en ce début de semaine. Dans ce marché morose c'est Le prix à payer qui s'en sort le mieux.
1. Le prix à payer: 237 908 ( 444 )
2. Dangereuse séduction: 204 240 ( 365 )
3. Ensemble c'est tout: 172 067 ( 470 )
4. Sunshine: 163 701 ( 339 )
5. Le secret de Terabithia: 154 225 ( 557 )


13 avr.

Analyse Box-office France semaine 14

Tout le monde à la peine
Lorsqu'on a un petit marché (2 755 060 entrées en baisse de 30% par rapport à la même semaine de l'année dernière) et beaucoup de nouveautés cela nous donne un box-office plutôt terne.
Le prix à payer démarre en tête et affiche également la meilleure moyenne de ce top (1 066 s/c). Ce démarrage est tout à fait correct, reste maintenant à savoir si le bouche à oreille lui permettra de faire 1.5 million d'entrées, comme c'est statistiquement possible, ou bien les 900 000 d'entrées comme le bouche à oreille peut le laisser croire. Ensemble c'est tout et 300 continuent leur petit bonhomme de chemin en baissant de 40% cette semaine. Les 2 millions d'entrées semblent compromis pour le premier et inatteignable pour le second.

Une kyrielle de nouveautés
Je compte pas moins de 7 nouveautés dans les 20 premiers du top cette semaine. Tous démarrent très mollement avec des moyennes inférieures à 500 s/c, ce qui est largement insuffisant pour construir une carrière. Seul Norbit s'en sort un peu mieux que les autres avec ses 689 s/c. Pas de quoi s'exciter non plus car il fait 135 000 entrées en 1ère semaine.
Malgré une bonne presse Dans les cordes rate son démarrage en ne cumulant que 15 089 entrées pour une moyenne de 180 s/c.

Les films en continuation
Le secret de Terabithia limite sa chute en ne perdant que 39%. Sa moyenne est toujours très faible (395 s/c). Le distributeur va avoir du mal à imposer ses 557 écrans aux exploitants.
Si La tête de maman baisse de 63% cette semaine c'est que les spectateurs ont du être déçus. Le bouche à oreille n'a pas fonctionné. La réalisatrice pourra se consoler en pensant que Je préfère qu'on reste amis avait connu le même genre de carrière et ca n'a pas empeché O. Nakache et E. Tolédano de faire 1.5 million d'entrées avec leur deuxième film (Nos Jours Heureux).
Hellphone ne se reprend pas et perd 60% de ses entrées. Le film cumule 243 000 spectateurs, certainement très loin des attentes des producteur / distributeur.
La vie des autres continue son incroyable exploitation avec 1 171 000 entrées en 10 semaines.

Lire la suite


12 avr.

Box-office France semaine 14

Un box-office en petite forme cette semaine qui fait la part belle aux nouveautés.
1Le prix à payer473 489473 489
2Ensemble c'est tout (3,-42%)296 7481 469 110
3300 (3,-43%)230 8171 435 388
4Le secret de Terabithia (2,-39%)220 013581 407
5Demandez la permission aux enfants164 631164 631
6Big Movie136 000136 000
7Norbit135 779135 779
8Les contes de terremer86 13586 135
9Hellphone (2, -59%)71 120243 477
10Cendrillon et le prince... (2, -39%)70 372185 060

Nombre d'entrées cette semaine: 2 755 060 entrées (source cbo).

10 avr.

Pronostics des sorties du 11 Avril 2007

- Dangereuse séduction
Archétype même du film pop-corn qui se vend sur le nom de ses deux principaux interprètes. C'est le genre de film qui fera toujours des entrées (au-dela de 350 000) mais un succès ? Le distributeur met le paquet avec 370 écrans mais j'ai du mal à y croire.
--> Mon pronostic: 400 000 entrées

- TMNT les tortues ninja
Encore un film à la Batman Begins. Comprenez on prend une vieille recette qui ne fonctionne plus et on refait un film qui plonge aux racines du concept. Après Batman on a eu James Bond et maintenant Les Tortues Ninja. Le film sort sur 300 écrans et devrait tirer parti des vacances.
--> Mon pronostic: 700 000 entrées

- Goal II la consécration
Quand on lance un triptyque avec un premier volet qui ne fait que 380 000 spectateurs c'est légèrement handicapant pour les films à venir. Est-ce que la carrière vidéo de Goal I lui a permi d'élargir sa base ?
--> Mon pronostic: 250 000 entrées

- Sunshine
Dany Boyle est un grand réalisateur (Petits meutres entre amis, Trainspotting etc.) mais son dernier essai S.F. n'a pas convaincu les spectateurs Français (28 jours plus tard a fait 200 000 entrées). Sunshine sort sur 339 écrans. Les critiques sont positives et le film sucite un grand interêt (cf. le forum Allocine et le nombre de blogs qui commencent à parler du film).
--> Mon pronostic: 900 000 entrées

06 avr.

Analyse du box-office semaine 13

Ensemble c'est tout bon
Contre toute-attente, ensemble c'est tout s'accroche à la première place du box-office cette semaine. Le dernier film de Claude Berri ne baisse que de 22% en deuxième semaine et affiche la très bonne moyenne de 1 101 s/c. Il cumule 1 172 362 entrées en deux semaines, le pari que représentait l'adaption d'un best-seller est donc gagné. C'est également son plus gros succès depuis Lucie Aubrac qui avait réalisé 1 700 000 entrées.
Derrière 300 limite sa chute à 50% et affiche une bonne moyenne de 844 s/c. Il porte son cumul à 1 204 000 entrées et dépasse donc déja Sin City.

Du côté des nouveautés
Il y avait beaucoup (6) de grosses sorties cette semaine. Aucune n'a pourtant réussi à captiver le public. Le secret de Terabithia n'affiche que le faible score de 636 s/c. On est loin des scores de Narnia ou Eragon. Hellphone est un échec (403 s/c) et signe la fin du début du genre films pour ados (je sais c'est compliqué). La palme du plus mauvais démarrage revient tout de même à Cendrillon et le prince... qui affiche la triste moyenne de 252 s/c (j'en garde tout de même un peu pour le gadin de la semaine).
Reste tout de même le bon démarrage de La tête de maman (727 s/c) qui devrait connaître une exploitation dans la durée. Le film peut espérer titiller les 500 000 entrées. Alpha Dog démarre également correctement (745 s/c).
J'ai été vraiment trop optimiste dans mes pronostics.

Lire la suite


04 avr.

Box-office France semaine 13

Très beau maintient pour le film de Claude Berri alors que 300 connait une baisse digne d'un blockbuster.
1Ensemble c'est tout (2,-22%)515 1711 172 362
2300 (2,-50%)401 5961 204 571
3Le secret de Terabithia361 394361 394
4Hellphone172 357172 357
5La tête de Maman171 584171 584
6La Môme (7, -40%)132 8334 977 245
7Alpha Dog129 674129 674
8Cendrillon et le prince...114 688114 688
9La cité interdite (3, -37%)97 636680 471
10Le come back (3, -42%)158 719665 299

Nombre d'entrées cette semaine: 3 039 478 entrées (source cbo).

04 avr.

Pronostics des films qui sortent le 04 Avril 2007

- Le Prix à payer
C'est la grosse sortie de la semaine avec 444 écrans. La bande-annonce passe en boucle dans les multiplexes depuis de nombreuses semaines. L'attente du distributeur doit donc être grande. Les critiques sont médiocres et les premiers retours du public moyens. Alexandra Leclere avait connu un beau succès avec son premier film les soeurs fachées, 1 450 000 entrées. Si le casting est solide (Lanvin, Clavier, Baye, Pailhas), il n'est pas synonyme de succès. Récemment, C. Clavier était à l'affiche de L'entente cordiale 113 000 entrées. N. Baye affiche 31 360 pour Mon fils à moi. Et G. Lanvin n'a pas cartonné avec Le héros de la famille qui pointe péniblement 660 000 entrées.
--> Mon pronostic: 700 000 entrées

- Demandez la permission aux enfants !
J'ai du mal à croire à un futur succès. Le titre est mauvais, l'affiche est pire. Le distributeur par contre y croit en le programmant sur 337 écrans. Le label "film familiale" lui permettra peut être de ratisser large. Le réalisateur compte Il ne faut jurer de rien à son actif (890 000 entrées).
--> Mon pronostic: 500 000 entrées

- Big Movie
Un redite des 170 000 entrées de sexy movie ? Le distributeur mise certainement sur plus en le sortant sur 280 écrans.
--> Mon pronostic: 200 000 entrées

- Norbit
Nouvelle comédie polymorphe de Eddy Murphy. Ce genre à connu son heure de gloire avec Le professeur foldingue et ses 2 200 000 fans. Dr Dolittle avait rassemblé 1 200 000 adeptes. Depuis c'est un peu la déconfiture (Dr Dolittle 2 a réalisé 450 000 entrées).
--> Mon pronostic: 250 000 entrées


02 avr.

Box-office week-end semaine 13

Les chiffres des 5 premiers jours montrent un excellent maintient de Ensemble c'est tout et une chute digne d'un simple blockbuster pour 300. Les résultats de Hellphone vont nous éviter de subir une avalanche de films pour teenager.
1. Ensemble c'est tout : 408 229
2. 300 : 325 929
3. Le secret de Therabithia : 303 858
4. Hellphone : 141 836
5. La tête de maman : 141 488


31 mar.

La tête de maman, deux films pour le prix d'un

  l'avis
de
Jérôme

Lulu (Chloé Coulloud) est une ado de 15 ans mal dans sa peau. Fille unique, elle se demande si un jour sa mère (Karin Viard) a été heureuse tant la pauvre femme fait peine à voir. Jusqu'au jour ou elle découvre une photo de sa mère aux allures de beatnik fêtarde. Si un jour elle a souri c'est qu'elle sait sourire. Lulu se met donc à la recherche de ce qui a bien pu rendre sa mère heureuse.
Difficile de définir le genre dans La tête de maman. Sûrement parce que c'est d'abord une histoire d'adulte, la recherche du bonheur, vue par les yeux d'une adolescente. On sourit souvent des dialogues savoureux. Les effets de mise en scène sont intelligents. Je pense à la mère assise sur son banc devant un mur qui se transforme en scène de cinéma. Toute cette atmosphère rend la première partie du film plus proche d'une comédie. Le film change de ton, consciemment ou pas, dès que Lulu rencontre Jacques. Il devient plus dramatique, plus grave. Il aborde des grands thèmes.
C'est finalement ce changement de rythme qui déroute le plus. On ne sait plus si c'est un film dôle ou un drame. Le mélange de genres n'est jamais génant au cinéma mais il faut que cela soit harmonieux. La rupture est ici un peu déconcertante.
Reste tout de même des comédiens excellents. Je pense surtout à Chloé Coulloud (découvert par Sylvie Peyrucq qui n'en est pas à son coup d'essai) qui joue juste, Kad Merad excellent de simplicité, Pascal Elbé que j'ai découvert et une mention spéciale à Sarah Cohen-Hadria en adolescente affirmée. J'ai volontairement omis Karine Viard qui, à mon goût, ne devient crédible que dans la deuxième partie du film.
La tête de maman est finalement un film plus riche que l'affiche et le titre ne pouvaient le laisser croire et qui mériterait de trouver son public.

30 mar.

Le come-back, une comédie pas très romantique

  l'avis
de
Julie

C'est certainement le générique de ce sympathique film qui marquera le plus les spectateurs.
Tout commence par un clip ringard des années 1980 où l'on voit Hugh Grant (Alex Fletcher), l'un des 5 chanteurs du groupe Pop, se déhancher. Tous ceux qui ont suivi le top 50 à cette époque là ne seront pas dépaysés et percevront bien vite le clin d'oeil fait à tous ces groupes chéris disparus...si vite, comme Wham, Aha, Francky goes to Hollywood...
Le tableau est dressé: Alex est un has been sur le retour qui se produit désormais exclusivement sur les scènes de parcs d'attraction, de foires rurales et de réceptions. Cora, la nouvelle Star à peine âgée de 20 ans, met en compétition Alex avec d'autres chanteurs eighty's, pour qu'il lui écrive son dernier single, le tout dans un délai d'une semaine. Entre alors en scène par un hasard un peu déroutant (elle vient remplacer une copine pour arroser les plantes du chanteur) la charmante Sophie Fisher (Drew Barrymore) qui a un don particulier pour écrire des paroles de chanson. A eux deux, Alex et Sophie, vont composer le dernier tube de Cora et finir, très vite, par tomber amoureux et blablablablabla.
En réalité le clou de la nouvelle comédie de Marc Lawrence , à qui l'on doit le non moins sympathique Two weeks notice avec le même Hugh Grant et Sandra Bullock est précisément Hugh Grant
L'acteur montre avec le temps qu'il est l'un des acteurs les plus drôles et les plus légers de sa génération. Après le Journal de Bridget Jones et Two weeks notice, Hugh Grant apporte à la comédie romantique la bonne dose d'humour (un peu british, un peu décallée) dont elle pouvait souvent être privée.
Seulement voilà le seul attrait du film est son acteur phare.
L'histoire est un vague prétexte à des dialogues plutôt bien ficelés et drôles. Mais à force de trop vouloir remplir le rôle de ce séducteur un peu snob et décallé, l'acteur devient une vraie caricature de lui-même. Mêmes si les rôles secondaires sont assez bien réussis (l'agent du chanteur joué par Brad Garret et la soeur de Sophie jouée par Emma Lesser) et si Drew Barrymore est plutôt très charmante, le cabotinage excessif de l'acteur leur fait de l'ombre.
Il manque donc beaucoup de romance à cette comédie qui se présente donc comme un one man show de Hugh Grant.

29 mar.

Analyse du box-office semaine 12

Enfin du changement
Après 5 semaines de domination, La Môme laisse enfin un peu de place aux nouveautés. Et c'est 300 qui prend la 1ère tête devant Ensemble c'est tout. Ces deux nouveautés démarrent forts avec une moyenne de 1 650 s/c. Il faut maintenant durer pour transformer l'essai. Le démarrage de Ensemble c'est tout ressemble à Hors de Prix qui avait réalisé 527 454 en 1ère semaine (moyenne de 1 191 s/c) avec une fin de carrière de 2,1 millions d'entrées. Le dernier film de Claude Berri peut viser les 2 millions.
La Môme se place en 3ème position et approche des 5 millions de spectateurs (cumul 4 844 412).

Lendemain de fête
La semaine dernière était marquée par la fête du printemps qui avait dopé la fréquentation dans nos salles obscures. Cette semaine les baisses sont donc importantes avec des chiffres qui se situent entre 50% et 65%. La cité Interdite perd 64% de ses entrées et n'affiche plus qu'une moyenne de 571 s/c. Le film dépasse déja les 500 000 entrées mais devrait finir sa carrière bien en dessous du million. C'est le même genre de carrière pour Le come back.
La chute de Contre enquête est également importante (61%) mais on peut déja dire que le film à trouvé son public et terminera sa carrière dans les 900 000 entrées (il cumule 804 841 entrées).

Lire la suite


28 mar.

Box-office France semaine 12

Les sorties font leur entrée en force dans le box-office cette semaine marqué également par la fin du printemps du cinéma et donc de lourde chute pour les films en continuation.
1300802 975802 975
2Ensemble c'est tout657 191657 191
3La Môme (6, -51%)221 3924 844 412
4Le come back (2, -62%)158 719573 206
5La cité interdite (2, -64%)155 435582 835
6Contre enquête (3,-61%)134 726804 841
7Michou d'Auber (4, -53%)99 282842 519
8Taxi 4 (6, -58%)93 6324 513 101
9Golden door90 01590 015
10La vie des autres (8,-33%)88 9471 027 172


27 mar.

300, est-ce que le croisement génétique entre Gladiator, Le retour du roi et de Conan le barbare fait un bon film ?

  l'avis
de
Jérôme

Léonidas, roi de Sparte, entraine avec lui 300 soldats Spartiates dans une guerre illégale contre l'armé Perse. Le film raconte la bataille qu'a livré ces 300 guerriers déployants courage , bravoure et sens du sacrifice inspirant toute la Grèce à résister contre l'envahisseur.

Soyez prévenu, 300 est un film fort en adrénaline. Le casting peut filer un coup de blues à un Schwarzenegger au top de sa forme tant la démonstration de muscle et de tablette de chocolat est impressionnante.
Mais y-a-t-il autre chose ?
Franchement non.
Le film est un énorme cliché. Fade pastiche de Gladiator qui avait au moins le mérite de construire des personnages riches alors que chez 300 ils n'existent pas. Gerard Butler est aussi expressif qu'un poulet dopé aux hormones.
Le tout arrosé par une musique pseudo-religieuse digne du Retour du Roi. Monsieur Znyder, on peut créer une atmosphère dramatique sans passer en boucle les chants Géorgien.
Même la réalisation est lourde. Le ralenti est utilisé à outrance. Dans chaque scènes il y a un plan au ralenti. Le résultat c'est que cela fait un film prétentieux.
Mais que vient faire Franck Miller dans cette galère ? Ami spectateur ne te laisse pas avoir par la mention de Sin City sur l'affiche. La comparaison est digne d'une condamnation pour publicité mensongère.
Ce qui est curieux c'est que tous ces défauts ne font pas de 300 un nanard. C'est juste un film médiocre.

propulsé par DotClear