Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

08 mai.

Still Life - supériorité du cinéaste sur le tour-operator

  l'avis
de
dbuk1000

Samedi soir 5 mai, veille du scrutin, Le Balzac à 20 heures affiche complet pour "Still Life" dont la projection démarre avec 20 minutes de retard pour laisser la foule s'installer.
Le phénomène responsable de cet engouement c'est STILL LIFE, Lion d'Or à Venise. Dernier film de "Jia Zhang-ke, dont le nom n'est pas encore familier du grand public, est sans doute le plus grand cinéaste chinois de tous les temps" - dixit la critique du Monde le 30avril.

Lire la suite


04 mai.

Analyse Box-office France semaine 17

Le rouleau compresseur s'est mis en marche et il a tout écrasé sur son passage
Spiderman 3 est sorti sur 850 copies mardi et en un jour il a réussi à prendre la tête du box-office de cette semaine (804 000 entrées). Il a également battu tous les records: 1er jour P/P, 1er jour France.
La vraie question est de savoir ou va s'arrêter la bête. Vu la qualité (médiocre) du film je vois plus une carrière à la X-Men 3 qu'à un Harry Potter. Je reste sur mes 6 millions mais c'est vraiment grand maximum.

Derrière les nouveautés peinent un peu
Comme les semaines précédentes, les nouveautés ne démarrent pas forts. Next confirme son médiocre potentiel. Avec 681 s/c, sa carrière ne devrait pas être loin des 400 000 entrées prévues. Je veux pas que tu t'en ailles, démarre également mollement (614 s/c) mais risque de mieux se tenir. Jennifer Lopez n'a pas réussi son retour sur le grand écran. Les 467s/c (80 000 entrées) de Les oubliées de Juarez ne lui permettront pas de se maintenir dans les prochaines semaines.

Les films en continuation
Contre toute attente, les films en continuations se maintiennent plutôt bien. Les vacances de Mr Bean ne perd que 25%. Certes le démarrage n'était pas terrible mais il n'a pas à rougir de ses 670 000 entrées. Il devrait finir sa carrière pas très loin du million d'entrées. Shooter perd 32% et dépasse les 300 000 entrées (509s/c). Le prix à payer engrange encore 134 000 entrées et dépasse la barre du million d'entrées (1 073 000 entrées). Qui l'eut cru. Ensemble c'est tout se rapproche des 2 millions d'entrées (1 934 000) et ne baisse que de 12% cette semaine. Plus bas dans le classement, Anna M tient également le choc en ne baissant que de 26%. Le film cumule déja 121 000 entrées.

Lire la suite


03 mai.

Spiderman 3....tant de mauvais choix

  l'avis
de
Julie

Dire qu'on l'attendait serait un euphémisme. On n'avait qu'une hâte depuis le dernier épisode de Spiderman, celle de retrouver Peter Parker, ses contradictions, sa naïveté, son romantisme, bref ce héros hors du commun, ce mec banal aux dons géniaux.
Les critiques, sans même l'avoir vu, nous avaient promis un troisième épisode surpassant les précédents (ça paraissait difficile à croire). On savait que Spidey serait black, un peu bad boy, qu'il serait attiré par le mal etc... Mais connaissant Sam Raimi et vu le deuxième épisode qui nous avait révélé un Spidey un peu torturé, mal dans ses collants, on s'attendait à voir ce dernier luttant contre ses mauvais penchants et empêtré dans de grands dilemnes.
On se doutait qu'il serait question du bien et du mal, que le propos serait peut-être un peu manichéen mais on ne s'attendait pas (non vraiment pas) à être embarqués dans un tel marasme cinématographique.
En résumé, Peter file le parfait amour avec MJ, les new yorkais l'adulent dans son rôle de Spiderman. Mais le gentil héros se révèle vaniteux. Il est fier de lui et enivré par sa gloire. Une substance extraterrestre (métaphore, on l'aura bien compris, du côté sombre susceptible de guetter tout héros à l'égo forcément surdimensionné) l'atteint et il devient très vite coléreux, agressif, orgueilleux, méprisant. Bref insupportable. Boosté par le mal qui est en lui, il doit par ailleurs lutter contre de multiples ennemis (d'ailleurs plus sympathiques que lui): l'homme-sable (qui à lui seul justifiera le détour), le bouffon noir, dont Harry (fils du bouffon vert) revêt les habits pour venger son père et Venom.
Côté coeur, il se montre franchement égoïste et, aveuglé par son narcissisme, il ne perçoit pas la détresse de sa dulcinée qu'il semble d'ailleurs laisser pour compte au profit de sa binôme de physique, Gwen Stacy (jouée par Bryce Dallas Howard, fille de Ron).
Tout cela est confus, compliqué et pourtant très simpliste à la fois. La confusion du film est causée par l'accumulation d'histoires qui s'entremèlent. Mais finalement chacune est sous exploitée (trop de protagonistes), la seule star qui sort de ce chaos d'effets spéciaux c'est Spiderman, le gentil, le méchant, et puis Peter Parker, le gentil, le méchant. Même MJ, tante May, Harry, voire Jonah Jameson (l'affreux rédacteur en chef de Peter joué par J.K Simmons révélé dans l'extraordinaire série Oz) sont occultés. Leurs rôles respectifs sont écrasés par celui de Spiderman.
Si seulement celui-ci méritait tant d'attention....Il n'en est rien. Sans souffrir d'états d'âme, Spidey est une véritable tête à claque. Certes quelques scènes plutôt amusantes nous révèlent un Peter-Spidey imbu et franchement désagréable. Mais Tobey Maguire n'a pas su rendre ce nouvel héros digne d'intérêt. Certes, un peu rigolo, un peu macho, un peu agressif, il ne suscite pas franchement la sympathie. Mais il n'incarne rien d'intéressant. Puis le passage à vide de notre héro laisse place au temps des retrouvailles: retrouvailles de Spidey avec lui-même, avec Harry, avec tante May, avec MJ. Mais au lieu d'exploiter la corde sensible du spectateur (son attachement au héros qu'il attend impatiemment de revoir dans ce troisième épisode), Sam Raimi sombre dans les clichés, s'engouffre dans une pauvre morale simpliste résumée en deux phrases: "dans la vie, il faut faire les bons choix car on a toujours la possibilité de choisir" et "il faut pardonner".
Le réalisateur, malgré les effets spéciaux, la galerie de nouveaux personnages, le côté obscur de notre gentil héros, la supposée maturité de ce dernier, n'a pas su recréer l'atmosphère magique des deux précédents épisodes. Ne serait-il pas encore temps qu'il jette les collants?

02 mai.

Box-office France semaine 17

Record battu !!! Avec un 1er jour France canon, Spiderman 3 pend la tête du box-office et bat par la même occasion le record de Taxi 2. Ca donne enfin un peu de couleur à box-office qui se traine depuis quelques semaines.
1Spiderman 3804 345804 345
2Les vacances de Mr Bean (2, -25%)286 364670 268
3Next262 793262 793
4Je veux pas que tu t'en ailles154 632154 632
5Le prix à payer (4,-20%)134 8081 073 340
6Sooter, trireur d'elite (2, -32%)125 973309 903
7Ensemble c'est tout (5,-12%)113 7721 934 438
8Les oubliées de Juarez79 42279 422
9Dangereuse séduction (3, -38%)78 707445 966
10Love et ses petits desastres77 33877 338

Nombre d'entrées cette semaine: 3 008 980 entrées (source cbo).

02 mai.

Spiderman 3: Premier jour historique !

Record battu (Star Wars 3 avec 124 000 entrées) par le nouveau Spiderman qui affiche le score incroyable de 175 334 entrées sur 64 copies.
Le chiffre de son 1er jour devrait également tout casser ...

01 mai.

"La vie des autres" - un succès mondial mérité

La vie des autres a dépassé la barre des $50 Millions de recette dans le monde entier.
Produit pour la modique somme de $2M, il prouve qu'un succès critique et artistique peut également se transformer en succès économique.
La France compte pour plus de $10M dans ce total, nous pouvons être fier. A l'image de sa sortie en France, le film vient de débuter sa carrière en Angleterre dans une combinaison réstreinte de 97 salles. Comme chez nous il obtient la meilleure moyenne par écrans.


Voici un court récapitulatif par pays:
  • TOTAL: $54 175 874
  • Australie: $1,277,102 (sortie le 29/3/07)
  • Autriche: $428,757 (17/8/06)
  • Belgique: $917,553 (1/31/07)
  • Danemark: $1,720,105 (13/10/06)
  • France : $10,396,040 (1/31/07)
  • Allemagne: $17,932,189 (23/3/06)
  • Grèce: $1,746,359 (14/12/06)
  • Italie: $2,304,576 (6/4/07)
  • Pays-Bas: $1,299,768 (1/3/07)
  • Norvège: $369,961 (6/10/06 )
  • Pollogne: $58,693 (26/1/07)
  • Portugal: $125,243 (8/2/07)
  • South Korea: $230,574 (22/3/07)
  • Espagne: $4,999,028 (16/2/07)
  • Suède: $198,887 (10/11/06)
  • Suisse: $905,748 (10/8/06)
  • UK: $1,402,338 (13/4/07)

27 avr.

Analyse Box-office France semaine 16

Qu'il est dur de faire l'analyse d'un box-office ayant si peu de relief.
Les nouveautés démarrent mollement.
Les continuations chutent.
Quand on a pas grand chose à dire, il vaut mieux faire court ...
Rien qui nous permettrai de nous réjouir.

Au royaume des aveugles ...
Les vacances de Mr Bean avec ses 771 s/c se hisse donc sur la 1ère marche du podium suivi par Shooter, tireur d'elite qui affiche 742 s/c. Les autres films se situent à des niveaux catastrophiques. Dans ce marché difficile, Le prix à payer peut être fier de ses 938 532 spectateurs. Le million l'attend la semaine prochaine, par contre il ne faut pas vraiment espérer plus.
Ensemble c'est tout, qui constitue la dernière bonne surprise du box office, vogue vers les 2 millions (1 820 666 entrées) dans vraissemblablement 15 jours.

Des nouveautés à la peinent
Mis à part les deux premiers du B.O, toutes les nouveautés font un mauvais démarrage. Moins mauvais pour Les châtiments qui peut être fier de ses 510 s/c. Par contre Jean de La Fontaine est un échec (357 s/c), idem pour Nos Voisins les Terriens (241 s/c).

Des continuations à la trainent
Le secret de Terabithia est littéralement porté par son distributeur (SND) qui n'a pas choisi de faire dans la dentelle. Le film présent sur 538 écrans réalise la très faible moyenne de 190 s/c. C'est un exploit de faire tenir se film avec si peu d'interêt du public.
Malgré de bonnes critiques, Sunshine perd 56% en deuxième semaine. Vu son faible démarrage ce résultat était prévisible. Idem pour Goodbye Bafana qui perd aussi 50% de ses entrées.
Aussi faible soient-ils, ce sont des chiffres qui doivent faire réver TMNT. En 2ème semaine le film affiche la risible moyenne de 91 s/c et cumule 120 970. Qui l'eut cru ?

Des chiffres en vrac
La vie des autres cumule 1 264 927 entrées et ce n'est pas fini (bientôt tout de même). La Môme en est à 5 075 036 entrées. Michou d'Auber (950 000), Danse avec lui (960 000) et Contre enquête (957 000) n'atteindrons pas le million d'entrées.

La curiosité de la semaine
Diffusé sur 19 écrans, A casa nostra affiche la meilleure moyenne du top (948). Avec 18 009 entrées au compteur, c'est une très bonne surprise.


26 avr.

"Turkish Star Wars" - la quintessence du nanar

Quand une perle cinématographique existe il faut la faire partager.
Beaucoup d'entre vous connaissent déja "Turkish Starwars" mais le grand public est passé à côté de ce phénomène de société. Le film est sorti en 1982 donc pas si vieux que ça, étonnant quand on sait que l'on pouvait déja faire un film comme E.T. à cette époque.
"Turkish Star wars", ca parle de quoi ?
Alors que le méchant Darç Vadur a décidé d'envahir la galaxie, quelques hommes de bonne volonté s'opposent à cette attaque illégale. Parmis ces héros deux hommes s'égarent sur une terre faite de rochers, d'églises, de pyramides (photos de la pyramide de Gizeh) et de pleins d'autres clichés (sans littéral du terme) sans grand liens les uns des autres.
A peine remis de leurs émotions ils sont attaqués par des squelettes sortis de nul part (?). S'en suit des scènes de combats avec des méchants bizarres et enfin le combat final contre Darç Vadur que je ne vous raconterais pas pour ne pas tuer le suspens.
"Turkish Star wars", c'est quoi ?
Tout d'abord on est sur que ce n'est pas une blague.
Même si bande son est celle d' Indiana Jones, que les images de l'espace sont celles de Star Wars himself et que le scénario vacille entre Star Wars (encore) et le néant.
Le projet est porté par l'acteur ultra-bankable Cüneyt Arkın qui ne se contente pas de jouer puisqu'il a aussi écrit le scénario. Ce film a tellement eu de succès en Turquie qu'il a connu une suite (sic).
Bonus Vidéo
Pour vous être agréable voici deux extraits. La scène d'introduction qui vous permettra d'apprécier les prouesses technologiques que le film a déployé et enfin la scène d'entrainement de nos héros.
 

Pour plus d'informations je vous conseille la lecture du dossier qu'a consacré Nanarland à ce petit bijou (la chronique de Rodeur vaut le détour)

25 avr.

Box-office France semaine 16

Encore une petite semaine pour notre box-office qui n'arrive pas à décoller.
1Les vacances de Mr Bean383 904383 904
2Shooter, trireur d'elite183 930183 930
3Le prix à payer (3,-43%)169 017938 532
4Ensemble c'est tout (5,-42%)129 2901 820 666
5Dangereuse séduction (2, -48%)126 408367 259
6Le secret de Terabithia (4,-47%)101 850877 225
7Les Chatiments100 375100 375
8Sunshine (2, -46%)88 836288 659
9Goodby Bafana (2,-50%)79 252236 736
10Jean de La Fontaine83 18883 188

Nombre d'entrées cette semaine: 2 139 174 entrées (source cbo).

24 avr.

Pronostics des sorties du 25 Avril 2007

- Next
Lee Tamahori nous avait déja gratifié, entre autre, de XXX2 (c'est dire). L'attente vis-à-vis de ce film est quasi nulle à l'image des critiques. On se demande ce que vient faire Nicolas Cage dans une telle production. Le distributeur espère surement rééditer l'exploit de Ghost Rider en alignant 393 salles. Il peut tout de même compter sur deux jours fériés à venir mais attention car il y a aussi 1 débat présidentiel et une soirée electorale et surtout Spiderman 3.
-> Mon pronostic: 400 000 entrées

- J'veux pas que tu t'en ailles
Bernard Jeanjean n'a pas encore connu de vrai succès, J' me sens pas belle avait réalisé 339 288 entrées mais il peut compter sur un solide casting: Richard Berry, Judith Godrèche, Julien Boisselier. Le distributeur joue clairement la contre programmation (250 copies) malheureusement je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de place pour ce genre de film cette semaine.
-> Mon pronostic: 300 000 entrées

- Spiderman 3
Grosse attente pour un film qui risque (enfin) de chambouler un box-office un peu morose ces derniers temps. Les opus précédents avaient été de gros succès (Spideman 1: 6 480 00 entrées, Spiderman 2: 5 335 000 entrées) ce qui justifie ses 830 copies. Comme pour les précédents les critiques sont bonnes.
-> Mon pronostic: 6 000 000 entrées

A vous de jouer ...


23 avr.

Box-office week-end semaine 16

Du changement mais un box-office toujours aussi atone. Il faut dire que la journée de dimanche a du être particulièrement catastrophique pour les exploitants. Mr Bean s'en sort finalement pas trop mal et prend largement la tête du box-office sur les 5 premiers jours.

1. Les vacances de Mr Bean: 328 042 (496)
2. Shooter tireur d'élite: 152 169 (248)
3. Le prix à payer: 135 423 (444)
4. Dangereuse séduction: 103 810 (364)
5. Ensemble, c'est tout: 97 434 (470)



21 avr.

"Nos amis les Terriens" demi-frère de "La guerre des mondes"

Vous remarquerez que les affiches des films Fantastique ont des codes communs:
  • Affiche sur fond noir
  • Titre en gros
  • Un halo de couleur (orange ou bleu)
Au delà de ces règles, "Nos amis les Terriens" reprend tous les codes de "La guerre des mondes": une main, la Terre au creux de cette main, le titre en gris avec une police carrée
Pourquoi se casser la tête à être original quand on peut reprendre une formule qui marche ?




20 avr.

Analyse Box-office France semaine 15

Un box-office en petite forme
Les semaines passent et se ressemblent. Le box-office de cette semaine n'a amassé que 2.5 millions d'entrées. Autant dire pas grand chose. Dans ce désert c'est encore Le prix à payer qui en sort vainqueur. La baisse est limitée à 37% et sa moyenne est encore correcte (667 s/c). Je reste toutefois persuadé que le film n'ira pas au-dela de 1.2 millions d'entrées (ce qui est déja un beau résultat).
Dangereuse séduction tient son rang de "thriller sans interêt avec grosses stars". Avec 660 s/c sa 2ème semaine risque d'être dur. Ensemble c'est tout continue son jolie parcours en dépassant les 1.5 millions de spectateurs. Les 2 millions sont à sa portée.
On attendait certainement plus du dernier film de Dany Boyle qui ne parvient qu'à réunir 200 000 personnes avec une faible moyenne de 589 s/c. Le bouche à oreille devrait lui permettre d'atteindre 500 000 entrées mais guère plus. Idem pour Goodbye Bafana qui n'attire pas les foules (523 s/c).
Sorti sur seulement 90 salles (les leçons du 1er opus ont été retenues), Goal II arrive à réunir 565 s/c ce qui n'est finalement pas si mal. Anna M. s'en sort également pas si mal avec ses 60 000 pour 97 salles (617 s/c). Il pourrait atteindre 130 000 entrées en fin de carrière.
Enfin, Le candidat, porté pourtant pas un beau casting ne convainc pas. Saturation de la politique à la télé peut être ? Quoiqu'il en soit ses 402 s/c ne lui laisse que peu d'espoir sur l'issue de sa carrière (80 000 ?).

Lire la suite


19 avr.

Sexe, mensonges et vidéo: de la profondeur en toute simplicité

Pour son deuxième film réalisé en 1989, Steven Soderbergh, alors seulement âgé de 26 ans, a emporté la Palme d'or au festival de Cannes.
Cette oeuvre personnelle et très humaine trouve sa place parmi les plus grandes du réalisateur (aux côtés de Out of sight- Hors d'atteinte- en français, de Erin Brockovich et de Traffic) lequel semble s'être malheureusement aujourd'hui perdu entre Ocean eleven 12 et Ocean 13.
Sexe, mensonges et vidéo est une histoire simple: celle d'un couple dont le mari, un menteur invétéré, John , interprété par Peter Gallagher, trompe sa femme, Ann, campée par la magnifique Andie Macdowell,avec la propre soeur de cette dernière, Cynthia (Laura San Giacomo la copine de Julia Roberts dans Pretty Woman).
Ann suit une thérapie pour appréhender ses névroses: obsession de la propreté et du ménage, obsession de l'ordre, du calme, frustration sexuelle. Elle souffre sans véritablement comprendre la raison de ses maux. Mais elle tente d'oublier cette douleur par des considérations matérialistes: son mari est un riche avocat et son intérieur est confortable. Bref, la belle dame est en implosion mais elle l'ignore encore. Cette vie "ordinaire et bien réglée" prend un tour différent lorsque John invite un de ces anciens camarades de fac à venir vivre quelque temps chez lui: Graham Dalton, l'ami en question, interprété par l'angélique James Spader, ne possède que les clefs de sa voiture et pourtant derrière ce semblant de simplicité se cache l'être le plus complexe et le plus touchant. Car ce dernier, impuissant depuis 9 ans, ne parvient à trouver du plaisir qu'au travers des témoignages que lui livrent des femmes inconnues derrière sa caméra.

Lire la suite


18 avr.

Box-office France semaine 15

Encore une petite semaine malgré les vacances scolaires. Le prix à payer maintient sa 1ère place et devrait terminer sa carrière autour du million d'entrées (inespéré vu les critiques et le bouche à oreille).
1Le prix à payer (2,-37%)296 026769 515
1Dangereuse séduction240 851240 851
2Ensemble c'est tout (4,-25%)222 2661 691 376
1Sunshine199 823199 823
4Le secret de Terabithia (3,-12%)193 968775 375
1Goodby Bafana157 484157 484
5Demandez la permission aux enfants (2, -16%)138 061302 692
3300 (4,-44%)130 0401 565 428
3TMNT87 46387 463
6Big Movie (2, -39%)82 403218 403

Nombre d'entrées cette semaine: 2 650 471 entrées (source cbo).

propulsé par DotClear