Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

06 juin.

du box-office, du box-office et encore du ...

Afin de vous permettre de suivre le box-office de l'année 2007 j'ai créé une page spéciale pour vous :-).
Et voici en avant-première un petit palmarès:
  • Le plus grand succès de ce début d'année est La vie des autres qui atteint le coefficient mythique de 10 (coef de succès) entre sa 1ère semaine et sa fin de carrière
  • Le plus gros bide de ce début d'année est Miss Potter qui affiche un coefficient de succès de 1.29 cumulé avec le plus faible nombre d'entrées par copie (199) ...
  • Mes pronostics ne sont pas terribles mais j'avais bon pour Demandez la permission aux enfants, Bobby, Norbit et quelques autres ...

le box-office 2007 c'est par ici


06 juin.

Box-office France semaine 22

Un tout petit peu plus de 2 millions d'entrées cette semaine avec Pirates des Caraibes 3 qui truste 50% (malgré une lourde chute), autant le dire tout de suite c'est la bérézina...
1Pirates des Caraibes 3 (2, -62%)1 036 7243 746 101
2Spiderman 3 (4, -58%)154 2806 033 352
3Zodiac (3, -47%)142 608876 025
488 minutes135 889135 889
5La Faille (4, -41%)99 205882 625
6Le scaphandre et le papillon (2, -31%)70 373172 158
7Les chansons d'amour (2, -44%)60 177168 179
8La vieille maitresse50 34350 343
9La disparue de Deauville (2, -59%)43 184147 937
10Steppin43 428306 501

Nombre d'entrées cette semaine: 2 185 585 entrées (source cbo).

05 juin.

Pronostics des sorties du 06 Juin 2007

- Boulevard de la mort - un film Grind House
Un Tarentino = un évènement cinématographique. Même dans le cas d'un fim de genre (un film d'épouvante) ? Si l'on en juge par l'activité du forum Allociné, les fans sont impatients. Et dire que Tarentino a quelques fans en France est un euphémisme:
- Reservoir Dogs: 300 000 entrées
- Pulp Fiction: 2 800 000 entrées
- Jackie Brown: 1 300 000 entrées
- Kill Bill volume: 1 800 000 entrées pour le volume I et 1 500 000 entrées pour le volume II
C'est donc un évènement dans les salles. Si le film tient sur la durée il peut même espérer se refaire une santé pendant le fête du cinéma. Je parie néanmoins sur une petite contre-performance du champion Tarentino...
-> Mon pronostic: 850 000 entrées

- Dialogue avec mon jardinier
Voici encore un réalisateur qui peut se targuer d'un public fidèle. Jean Becker est un réalisateur Français à part qui à connu presque uniquement des succès:
- Effroyables Jardins: 1 000 000 entrées
- Un crime au paradis: 2 100 000 entrées
- Les enfants du marais: 2 100 000 entrées
Autant dire qu'il bénéficie d'une base solide de spectateurs. Les thèmes de son dernier film étant proche de ceux abordés dans les autres y-a-t-il une raison de faire moins d'entrées ? Dans tous les cas le distributeur y croit en misant sur 510 copies.
-> Mon pronostic: 1 200 000 entrées

05 juin.

TEHILIM , en hébreu "Les PSAUMES"

  l'avis
de
DBuk1000
Pas Mal
Le film se passe à Jérusalem dans le milieu juif traditionaliste où l'étude et la discussion des textes sacrés tissent le lien entre les générations d'hommes.
Un père et ses deux fils.
Deux frères, l'un presque homme, l'autre encore enfant.
Ce père et sa femme, la mère.
Ce père et son père.
Ce père et son frère.
Cette femme et sa mère.
Une famille.
Les dits et les non-dits.

Lire la suite


04 juin.

Box-office week-end semaine 22

Les chiffres viennent de tomber et ce n'est pas terrible. Pirates à du mal à se maintenir et ne parlons pas des films Français qui boivent la tasse ...
- Pirates des Caraïbes 3 : 910 668
- Spiderman 3 : 134 441
- Zodiac : 116 622
[...]
- Le scaphandre et le papillon : 55 392
- Les chansons d'amour : 47 714
- Une vieille maitresse : 39 757
- La disparue de Deauville : 34 591


03 juin.

Affichage campagnard

Les murs de nos villes commencent doucement à être recouvert par les affiches du dernier film de Jean Becker: Dialogue avec mon jardinier.
Pensif, je me dis que cette affiche me fais penser à quelque chose ou plutôt à un autre film mais je ne sais plus lequel. Je recherche et commence à passer en revu tous les films qui ont pour thème la campagne. Ce n'est pas Le bonheur est dans le prés, ni Une hirondelle à fait le printemps. Lorsque je trouve je suis sidéré.
Peut-on se copier soi-même ? Il faut croire que oui. Studio Canal à repris tout de l'affiche qu'avait composé UFD:
- Une ambiance champêtre
- Une rivière calme (le calme c'est pour refléter l'esprit zen du film)
- Une partie de pêche entre amis



C'est tellement ressemblant que l'on pourrait les confondre.

03 juin.

Rois et Reine: grand film d'exception ou long film prétentieux

  l'avis
de
Julie
bof
On se rappelle encore aujourd'hui du scandale provoqué par la sortie de ce film quand Marianne Denicourt, ex-amie du réalisateur, accusait ce dernier d'avoir puisé son inspiration de faits réels et douloureux qu'elle avait personnellement vécus et d'avoir ainsi violé son intimité, sa vie privée. Depuis lors, d'ailleurs, elle a été déboutée par la justice. On ne s'attachera pas à analyser ici le procédé auquel a (peut-être) eu recours Arnaud Desplechin pour nous raconter la vie de Nora (interprétée par Emmanuelle Devos). Ce procédé n'enlève rien, n'apporte rien à l'intérêt suscité par ce curieux film d'une durée de 2 heures 30.
Cette exceptionnelle durée s'explique par le propos même du film: celui de raconter une tranche de vie, un moment clé dans l'existence d'une femme (Nora), à la veille de son mariage, alors que tout paraît lui sourire. Cette dernière est d'abord présentée, d'une manière légère (Moon River en fond sonore), comme une mangeuse d'hommes. C'est la Reine. Elle nous parle de tous ces hommes: le premier, mort accidentellement, dix ans auparavant, alors qu'elle était enceinte de leur enfant, Elyas, son deuxième homme. Elle nous évoque très vite l'existence du troisième, Ismaël (joué par l'extraordinaire Mathieu Almaric)et, pour finir, celle du quatrième, Jean-Jacques, qu'elle est sur le point d'épouser. Mais en réalité l'homme de sa vie, celui qui met fin à cette ascension, à ce couronnement, c'est son père, dont elle vient d'apprendre qu'il va mourir d'un cancer généralisé. Elle décide de l'accompagner jusqu'à cette fin de parcours. Et à cette occasion, elle se rappelle chacune des étapes de sa vie, chacun des hommes qu'elle a miné, utilisé, usé, étouffé. Car Nora est un peu comme une menthe religieuse. Attirante mais mortelle.

Lire la suite


01 juin.

Analyse Box-office France semaine 21

Blockbusters en pagaille
On savait que la période était propice aux blockbusters venus d'outre atlantique. Et bien nous ne sommes pas déçus. Pirates de Caraibes 3 fait un démarrage digne de son rang: 2.7 millions d'entrées et une moyenne de 3 460 s/c (le film est en plus très long ce qui limite le nombre de séances). On est tout à fait au niveau de Spiderman 3 (3 269 s/c en semaine pleine). Du coup l'homme araignée souffre de la concurrence et baisse de 60% (434 s/c). Son cumul est toutefois très bon (5 879 000 entrées), il devrait finir sa carrière en dessous de 6.5 millions.
Zodiac complète le podium et limite sa baisse à 40%. Sa moyenne reste bonne 715 s/c. Il devrait finir aux alentours de 1.2 millions.
La faille continue à surprendre (-41% et un cumul de 783 000 entrées). Sa programmation à cette période de l'année s'avère finalement être un choix judicieux.

Les nouveautés décoivent
Il n'y aura pas d'effet Cannes pour Les chansons d'amour, Le scaphandre et le papillon et Après lui. Ces films font des démarrages très moyen (498 s/c pour le premier, 458 s/c pour le second et 379 s/c pour le troisième). C'est d'autant plus étonnant que les critiques sont plutôt bonnes.
Ma théorie commence à se confirmer: nous avons eu en début d'année beaucoup de film pour adulte qui ont connu des succès (entre 700 000 et 1 000 000 entrées). Ces spectateurs ont épuisé leur quota cinéma, du coup les films pour adulte souffrent.

Lire la suite


31 mai.

Le scaphandre et le papillon

  l'avis
de
Jérôme
bon
Il y a des livres, comme des films qui nous embarquent disait François Truffaut. Pour moi, Le scaphandre et le papillon en fait partie. La lecture du livre de Jean-Dominique Bauby m'avait beaucoup touché: son histoire, son courage, ses mots. Je ne peux m'empecher de rapprocher J.D. Bauby de H. Guibert qui avait si bien réussi à exprimer sa colère, sa souffrance (je vous conseille la lecture de A l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie).
Jean-Dominique Bauby est rédacteur en chef du journal ELLE quand il est frappé par un accident vasculaire qui ne lui laisse que sa paupière gauche de mobile. Il a toutes ses capacités intellectuelles mais son seul lien avec l'extérieur c'est cet oeil.
Ses aides soignantes parviennent à mettre en place un système de communication qui lui permet de choisir une lettre de l'alphabet par simple clignement de son oeil.
Chaque jour il mémorise chaque page de son livre et dicte chaque lettre de chaque mot. Titanesque.
Le film aurait facilement pu sombrer dans le mélo mais, comme le livre, il nous livre le récit d'une expérience forte.
Au-delà du drame, il s'attache à nous faire vivre les sentiments du personnage principal par son unique point de vue. Pour arriver à ses fins Julian Schnabel déploie quelques trésors de mise en scène.
Le son et l'image sont presque toujours en phase avec ce que le personnage principal peut entendre ou voir. Le son est ainsi sourd ou l'image floue quand Jean-Do se réveille ou quand il est fatigué. On est avec lui dans ce corps, véritable prison.
Mais c'est avant tout l'histoire d'un homme: ses rêves, son rapport avec les autres, les femmes en particulier, ses regrets, sa frustration de ce qu'il ne serra jamais.
Tout comme dans le livre, le film tire sa force dans sa sincérité. C'en est une belle adaptation.

30 mai.

Des affiches à faire tout péter ...

Si les films d'actions ont leurs codes, leurs affiches n'échappent pas à la règle. Le héros est toujours en premier plan, on le montre en mouvement. Si on rajoute une petite explosion dans le lot ca ne fait pas de mal :-)
Illustration:

     

Petite variante pour Die Hard. Si le héros est statique on n'oublie toutefois pas le mettre en situation (T-Shirt ensanglanté).


30 mai.

Box-office France semaine 21

Décidemment les blockbusters se comportent de belle manière. Spiderman 3, qui termine tranquillement sa carrière, laisse la place aux Pirates des Caraibes 3 qui domine le box-office de cette semaine
1Pirates des Caraibes 32 709 3772 709 377
2Spiderman 3 (4, -60%)369 2965 879 072
3Zodiac (2, -41%)271 074733 417
4La Faille (3, -41%)169 404783 420
5Les chansons d'amour108 002108 002
6La disparue de Deauville104 753104 753
7Le scaphandre et le papillon101 785101 785
8Steppin (2, -56%)80 826263 073
9Après lui48 44848 448
10Ensemble c'est tout (10,-45%)34 9562 180 518

Nombre d'entrées cette semaine: 4 384 833 entrées (source cbo).

30 mai.

je presse le citron ...

rien à voir avec le ciné mais comme je lis quotidiennement presse-citron et qu'Eric à besoin d'un coup de pouce je m'execute:
Buzzrace - La course au buzz
PS: c'est un truc de mega-geek

29 mai.

Pronostics des sorties du 30 Mai 2007

- UV
Gilles Paquet-Brenner est un habitué du grand écart. C'est en effet le réalisateur de Gomez et Tavarez (900 000 entrées) mais son premier film était Les Jolies Choses (200 000 entrées avec Marion Cotillard). Les critiques vis-à-vis d'UV sont plutôt fraîches. La concurrence pour les fims dits pour adulte est également vive.
-> Mon pronostic: 180 000 entrées

- 88 minutes
Cela fait bien longtemps que Al Pacino n'a pas eu un succès public en France (950 000 entrées pour Insomnia) depuis il a eu beaucoup de déconvenues (La recrue 570 000 entrées, Influence 110 000 entrées ou Two for the money 90 000 entrées). Le film n'est pas encore sortie aux USA et aucune date n'est indiquée. Un futur bide de plus ?
-> Mon pronostic: 110 000 entrées

28 mai.

Box-office week-end semaine 21

Les premiers chiffres sont connus et comme on pouvait s'y attendre Pirates de Caraïbes 3 fait un démarrage canon:

- Pirates des Caraïbes 3 : 2 114 524
- Spider-Man 3 : 274 026
- Zodiac : 203 574
- Les Chansons d'amour : 80 157
- La disparue de Deauville : 76 658
- Le scaphandre et le papillon : 64 349


25 mai.

Analyse Box-office France semaine 20

Enfin un peu d'air
Le box-office retrouve enfin un peu de couleur. Alors que cette semaine ne comptait pas beaucoup de nouveauté le nombre total d'entrées progresse.
Spiderman 3 fait preuve d'une très belle stabilité pour sa 3ème semaine. Le film affiche l'excellente moyenne de 1 080 s/c alors qu'il est diffusé encore sur 850 écrans. Des chiffres qui en disent long sur le succès et l'interêt du public pour le héros de Marvel. Il bat déja le 2ème opus et va certainement rivaliser avec le score du 1er (6,5 millions d'entrées).
Zodiac fait un beau démarrage (1 230 s/c) et s'inscrit dans la lignée de film de David Fincher. Le million est largement atteignable. La faille après un beau démarrage fait une belle 2ème semaine. Sa moyenne (935 s/c) et son côté contre-programmation porteront le film au-delà de tous les espoirs du distributeur. Enfin Steppin fait un démarrage remarquable (1 223 s/c). J'avais parlé de 330 000 entrées, il ira surement bien au-dessus. Jusqu'à dépasser les 530 000 entrées de Save the last dance ?

Derrière c'est l'éclate
Il faut attendre le 11ème au classement pour avoir un film qui perd des entrées par rapport à la semaine précédente (ca tombe sur Hitcher avec -15%) sinon tout le monde progresse (sauf Next qui est stable). De mémoire je n'avais jamais vu ça. Du coup tout le monde s'offre une semaine blanche et ca fait du bien.

Lire la suite


propulsé par DotClear