Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

14 mar.

Soutenons Eric Dupin de Presse-citron...

Je voulais pofiter de l'audience de Cinefeed.com pour envoyer un message de soutien à Eric Dupin, auteur de l'excellent blog techno Presse-Citron. Eric est également le créateur d'un Digg-like Fuzz.fr dont le principe est d'aggréger le contenu d'autres sites: les visiteurs peuvent soumettre une news et la communauté vote pour savoir si elle vaut la peine de passer en home page. Mercredi Eric à reçu une assignation de la part d'un acteur connu (le nom n'a pas été divulgué) parce qu'un article publié sur Fuzz.fr porterait atteinte à sa vie privée.
La demande du plaignant donne le vertige à notre bloggueur (35 000€), surtout pour un article qu'il n'a pas écrit et qui est resté dans les profondeurs du site. Le plaignant n'a visiblement jamais essayé de faire retirer l'article préférant directement les voies judiciaires.
Je me mets un peu à la place d'Eric et si toutes personnalités citées sur des sites Web se mettaient à faire des procès sous prétexte de protéger leur vie privée on ne serait pas sorti de l'auberge. D'autant que dans cette affaire Eric n'est même pas l'auteur dudit article, il a simplement été publié sur un site qu'il édite. Je sais bien que nous devons tous faire face à nos responsabilités (éditer un site Web en est une) et je me suis déjà censuré en ne publiant pas un article jugé trop diffamatoire à postériori (et pourtant c'était pas l'envie qui manquait mais c'est une autre histoire), mais la sagesse et la réflexion devraient prévaloir avant de dégainer la carte judiciaire.
Plus d'info ici:
- Blog Presse-Citron
- L'article d'Eric qui raconte sa mésaventure.
Ce que nous pouvons faire aujourd'hui c'est relayer l'information et tenter de raisonner notre ami acteur afin qu'il retire sa plainte...

13 mar.

Box-office France semaine 10: mais ou s'arreta-t-il ?

Avec une petite baisse de 10% notre Ch'tis continue sur son chemin royal rattrapant en 2 semaines le score de films tels que Amélie Poulain ou Les Choristes. Ira-t-il titiller Titanic (20 millions tout de même) ?
1Bienvenue chez les ch'tis (-10%, 2)3 940 6348 954 863
2Les femmes de l'ombre285 711285 711
3Paris (-46%, 3)205 4611 361 237
4Taken (-34%, 2)193 586485 000
5L'heure d'ete151 227151 227
6Soyez sympas, rembobinez (, 1)146 496146 496
7Benjamin gates (-47%, 4)144 2251 769 137
8Asterix aux jeux olympiques (-63%, 6)136 7446 649 907
9Jumper (-48%, 3)131 6211 012 793
10There will be blood (-37%, 2)112 951293 470
Nombre d'entrées cette semaine: 6 184 826 entrées (source cbo)


11 mar.

L'avenir du polar se joue cette semaine ? (pronostic)

Si mon titre est un brin provocateur c'est parce qu'après les échecs de Le deuxième souffle (493 000 entrées), Cortex (217 000 entrées) ou encore Les liens du sang (493 000 spectateurs) le film de genre est en quête de succès public. Car ce sont bien les 2 millions de spectateurs de 36 Quai des Orfèvres qui ont permis à tous ces films de se monter. Si MR73 trébuche, monter un polar en France risque de devenir une mission difficile.
Face à l'enjeu Gaumont n'a pas lésiné sur le budget promotion du film. Depuis le début du tournage les informations ont été relayées dans l'ensemble de la presse (cinéma et grand public). Olivier Marchal (le réalisateur) bénéficie d'une aura sur lequel le distributeur s'est largement appuyé. Il faut dire que le personnage est attachant, authentique et l'authenticité en ce moment ça plait (cf. le succès des Ch'tis).

Lire la suite


10 mar.

Box-office week-end semaine 10: et ca continue...

Mais ou s'arrêtera notre Ch'ti ? La barre des 10 millions est assurée et on s'achemine vers un score phénoménal... Dur d'exister à côté d'un tel phénomène.
- Bienvenu chez les Ch'tis: 3 209 572 entrées pour un cumul de 8 223 000 spectateurs
- Les femmes de l'ombre: 236 152 entrées
- Paris: 166 344 entrées


09 mar.

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #6

Petite séance de rattrapage si vous n'avez pas eu l'occasion de suivre l'actualité des blogs ciné cette semaine
- CinéBlogywood : Mieux que Jack Bauer, le cinéma en 5 secondes chrono !
- Filmgeek -Première photos des Watchmen
- Cinefeed.com: Box-office France semaine 9: une semaine historique

et un petit dernier pour la route avec la fin alternative de Je suis une légende (pas bon film par ailleurs) chez Florian.


05 mar.

Box-office France semaine 9: une semaine historique

Je sais que je vais lasser à force de titrer sur une page de l'histoire du box-office mais les 4.3 millions de spectateurs en 1ère semaine de Bienvenue chez les Ch'tis est de loin le meilleur score de tous les temps, loin devant 3.9 millions des Bronzés 3, les 3.68 millions de Asterix et Obélix mission Cléopatre ou les 3.48 millions de Taxi 2. Sans compter que notre Ch'tis n'a que 783 écrans. Allez j'arrête là ;-).
1Bienvenue chez les ch'tis4 378 7205 014 229
2Paris (-51%, 2)377 6221 155 776
3Asterix aux jeux olympiques (-51%, 5)366 8296 513 163
4Taken291 414291 414
5Benjamin gates... (-48%, 3)273 7531 624 912
6Jumper (-59%, 2)254 285881 172
7There will be blood180 519180 519
8Le dragon des mers (-22%, 3)146 248494 314
9Sans plus attendre107 748107 748
10Juno (-33%, 4)101 938621 395
11Enfin veuve (-55%, 7)70 0422 116 824
12La graine et le mulet (+49%, 12)65 653768 492
13No country for old men (-2%, 6)62 686859 016
Nombre d'entrées cette semaine: 7 269 098 entrées (source cbo)


03 mar.

"Bienvenue chez les Ch'tis" score historique

Mon expression historique a fait débat et pourtant il s'agit bien d'un démarrage historique pour un film Français puisque Bienvenue chez les ch'tis a réalisé 3 590 000 entrées du 27 février au 2 mars. En comptant sa semaine dans le nord le film de Dany Boon dépasse maintenant les 4 millions d'entrées.
A titre de comparaison pour leurs 5 premiers jours Les Bronzés 3 avait fait 3 240 000 entrées et Asterix aux Jeux Olympiques 2 700 000.
Sympa de voir l'Histoire s'écrire non ?


02 mar.

"There will be blood": autour d'un homme

  l'avis
de
Julie
Bof
Décrit comme un chef d'oeuvre, le nouveau film de P.T Anderson qui a des vagues allures de No Country for old man décevra ceux qui s'attendaient à voir un monument du cinéma.
On pourrait pourtant s'atteler facilement à la tache de faire l'éloge de ce film étrange. Dès ses premiers instants une ambiance tendue et stressante est mise en place par le réalisateur.
Trou noir au fin fond d'un désert américain dans lequel un homme descend, seul. Déjà la tension monte. L'homme n'a peur de rien. Visiblement trop pugnace pour s'interroger sur les risques à prendre, l'homme frappe sur la pierre noire encore et encore. Quelques outils archaïques à la main, il frappe jusqu'à attendre voir l'or noir jaillir. Daniel Plainview a enfin son premier puits de pétrole. Les années passent, les puits s'accumulent. L'homme n'est plus seul. Il a récupéré dans le désert un bébé dans un panier. L'enfant de l'un de ses ouvriers mort au fond d'un puits. Les conditions de travail sont dures. Mais rien n'arrête l'homme, la machine. L'ambition de l'homme le pousse dans un désert encore plus reculé, au milieu d'une colonie de fervents illuminés, à étendre le champ de ses puits.

Lire la suite


02 mar.

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #5

C'est dimanche voici donc la désormais fameuse sélection des articles que vous ne devriez pas raté piochés du côté de Fimgeek, CinéBlogywood et votre serviteur:
- Watchmen : Casting comparé
- CinéBlogywood : Tu te tapes Matt Damon ? Moi, je baise Ben Affleck !
- Cinefeed.com: "La rose pourpre du Caire", entre l'écran et la réalité


01 mar.

Analyse Box-office France semaine 8: petites reflexions...

Février est définitivement un bon mois
Avec des films en continuation limitent leur chute et des démarrages solides cela promet un embouteillage pour les vacances de Février de l'année prochaine.

Klapisch sur sa lancée
Les poupées Russes avait réalisé 662 329 entrées au cours de sa 1ère semaine. Paris fait mieux avec une excellente moyenne (1 614 s/c).

Asterix n'est pas le bide que l'on croit
Autant lutter contre les idées reçues tout de suite avec 6 146 000 entrées et la bonne moyenne de 720 s/c en 4ème semaine (1 019 copies tout de même), Asterix aux Jeux Olympiques n'est pas du tout un bide. Au pire une déception. Pour ce qui concerne la rentabilité, c'est une autre histoire ...

Et de deux...

Lire la suite


28 fév.

"Bienvenue chez les Ch'tis": tout simplement historique

Le film fait le meilleur démarrage Français pour film qui n'est pas une suite, c'est donc une page de l'histoire du box-office qui s'écrit en ce moment (un brin mélo comme introduction mais l'exploit est à la hauteur).
Le film cumule 555 292 entrées pour son 1er jour France.

28 fév.

"La rose pourpre du Caire", entre l'écran et la réalité

La Rose pourpre du Caire est un ovni dans l'histoire du cinéma et dans l'oeuvre de Woody Allen. Il ne ressemble à aucun autre film et n'appartient à aucun genre. Bien que l'on y retrouve certains des ingrédients magiques préférés de Woody Allen, il est unique et se départit des autres Anna et ses soeurs, Manhattan, Maris et Femmes.
Il nous raconte, à la manière d'un conte de fées, l'histoire de Cecilia (Mia Farrow), femme travailleuse, mariée à un homme infidèle joueur et fainéant, qui trouve son oxygène et sa raison de vivre dans les films qu'elle va voir au cinéma. L'un d'eux, "la Rose pourpre du Caire", attire particulièrement son attention. Hypnotisée par l'histoire, l'aventure et les personnages hauts en couleur, elle tombe sous le charme de l'un deux, un archéologue aventurier coiffé d'un casque colonial. Ce dernier finit par entrer en contact avec Cécilia et par sortir de l'écran pour vivre avec celle-ci, dans la vie réelle une idylle improbable.


Lire la suite


28 fév.

Box-office France semaine 8

Une bonne semaine pour l'ensemble des films puisque les baisses sont limités et les démarrages très bons. Février est décidément un très bon mois pour sortir un film...
1Paris778 154778 154
2Asterix aux jeux olympiques (-26%, 4)741 2266 146 334
3Jumper626 887626 887
4Bienvenue chez les ch'tis555 392555 392
5Benjamin gates et le livre des secrets (-37%, 2)524 3111 351 159
6Le dragon des mers (+15%, 2)186 381348 066
7Enfin veuve (-22%, 6)155 9272 046 782
8Juno (-17%, 3)152 758519 457
9John rambo (-42%, 3)141 974779 176
Nombre d'entrées cette semaine: 5 051 594 entrées (source cbo).


27 fév.

"Bienvenue chez les Ch'tis", mesure de l'ampleur d'un phénomène (pronostic)

S'il ne fait aucun doute que le dernier film de Dany Boon va être un succès reste à savoir quel genre de succès: Brice de nice (4.5 millions d'entrées) ?, Les Bronzés 3 (10M d'entrées) ? Si tout concorde pour que le phénomène de société commence (articles de presse, 788 copies en place etc.) il est quasiment impossible de prévoir le résultat final mais c'est le jeu.
Mon pronostic: 788 * 2 200 (moyenne par copie) * 3 + 500 000 = 5 700 000 entrées


27 fév.

"Paris", là où bat le coeur des Hommes

Paris   l'avis
de
Julie
Bien
Triste et déprimant, le nouveau film de Cédric Klapisch, Paris, change des précédents Auberge espagnole, Ni pour ni contre et autres Poupées Russes.
Le réalisateur semble avoir le vague à l'âme, le mal à l'âme.
Le temps qui passe, la fin de l'insouciance, l'âge adulte, les vrais problèmes, existentiels, de santé, d'amour, de solitude sont ses nouveaux thèmes.
Le réalisateur quitte le jeune homme surexcité en quête d'identité (celui joué par Romain Duris, dans l'Auberge espagnole et dans les Poupées russes) pour retrouver un autre jeune homme (encore joué par un Romain Duris trenscendé), malade, peut-être condamné, qui souffre d'un mal au coeur et qui est écoeuré. Fenêtre ouverte sur un Paris chaleureux, qui lui tend les bras, avec ses histoires, le jeune homme vit sa vie par procuration. Amoureux de la vie dont il ne veut pas se séparer prématurément, il s'accroche à sa ville, aidé par une soeur altruiste mais malheureuse (jouée par la MAGNIFIQUE Juliette Binoche).
Tous les ingrédients du bon mélo semblent bien être tous réunis: Destins croisés autour d'une ruelle ou d'un marché de l'Est parisien - seul le quartier latin et le marché de Ringis semblent tolérés aux côtés de Bastille et de Belville dépeints comme le vrai coeur de la ville des lumières-, vues imprenables d'une ville à la fois immense, froide et conviviale.

Lire la suite


propulsé par DotClear