Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

26 dec.

On ferme... pour une semaine

Sans vouloir paraphraser Sacha "Quand on aime il faut partir". C'est donc ce que nous faisons une semaine, je mettrai bien sur le box-office à jour à mon retour.
En attendant vous avez toujours les quiz de cinefriends pour vous divertir et je peux vous dire que l'année prochaine sera riche de nouveautés.
Bonnes fêtes de fin d'année à tous et surtout merci pour votre fidélité.


24 dec.

Box-office France semaine 51: Madagascar 2 rafle la mise

Il y a chaque année un gagnant pendant la période de Noel, et cette année c'est sans conteste Madagascar 2 qui remporte la mise. En 3ème semaine le film s'offre même le luxe de progresser de 9% et dépasse la barre symbolique du million d'entrées cette semaine. Les enfants de Timplebach ne fait pas un mauvais démarrage (754 s/c) mais le film avait d'autre ambition que ses 230 000 entrées pour sa 1ère semaine. Largo Winch démarre bien (1 144 s/c) et devrait avoir un bon coefficient de succès (vacances obligent) ce qui peut nous amener à un cumul de 1.5 millions d'entrées, ce qui n'est pas un carton mais la période est finalement assez dur. Depuis la semaine dernière Parlez-moi de la pluie est millionnaire ce qui est surement un détail pour vous mais pour eux ça veut dire beaucoup (sur un air connnu)...
1Madagascar 2 (+9%, 3)1 014 2163 279 744
2Largo winch556 147556 147
3Burn after reading (-28%, 2)321 263765 522
4Le jour ou la terre s'arreta (-43%, 2)277 803762 007
5Les enfants de timpelbach230 866230 866
6Niko, le petit renne203 423203 423
7Agathe clery (-22%, 3)181 761864 070
8Les ailes pourpres154 926154 926
9Secret defense (-32%, 2)137 164338 136
10Mia et le migou (-5%, 2)121 071248 545
11Le transporteur 3 (-28%, 4)109 2031 261 792
12Pour elle (-28%, 3)94 872462 238
13Igor94 29694 296
14Mesrine : l'ennemi public N°1 (-39%, 5)60 5911 468 808
15L'emmerdeur (-59%, 2)59 571203 870

23 dec.

I FEEL GOOD - vive le rock

  l'avis
de
Ava
Gros plan sur la bouche ouverte d’Eileen 92 ans, qui hurle « Should I stay or should I go » des Clash, devant une foule en délire. C’est la scène d’ouverture de ce documentaire iconoclaste, qui a de quoi créer un certain ébouriffement dans les cheveux.
À l’opposé du « photo-call » de ma précédente conférence de presse, nous étions cette fois chaleureusement accueillis par les protagonistes, autour d’un thé brûlant, dans la suite d’un prestigieux hôtel parisien.
Un moment très british en compagnie de Stephen Walker, le réalisateur, et de Bob Cilman, l’incroyable directeur de la chorale rock & punk octogénaire, « Young @ heart ».
C’est un véritable coup de foudre que Stephen Walker a eu en assistant à Londres à l’une des représentations données par « Young @ heart », sur les bons conseils de sa femme et productrice, Sally George.
Immédiatement, le réalisateur et sa productrice sont convaincus qu’il tiennent leur sujet pour réaliser leur film documentaire pour Channel 4.
Bob Cylman n’a pas été tout de suite du même avis. Le réalisateur a mis 3 mois pour le convaincre qu’il était possible de mettre en place un tournage avec des personnes ayant, au bas mot, une quatre vingtaine d’années.
On remercie sa ténacité car il nous livre là un film qui va bien au-delà du pur plaisir d’assister à la formidable énergie de cette troupe, puisqu’il aborde aussi les thèmes de la maladie, de la mort, du sexe et de l’amour.

Lire la suite


23 dec.

Box-office week-end semaine 51: petite déception pour le démarrage de Largo Winch

Même si le résultat n'est pas catastrophique comparé aux autres plantages du moment je pense que les producteurs sont tout de même déçus par le démarrage de Largo Winch qui a tout de même couté €25M. Le film a le potentiel pour dépasser les 2 millions d'entrées mais je doute qu'il les atteignent...
- Largo Winch : 405 000 entrées
- Burn after reading: 244 000 entrées
- Le Jour où la Terre s'arrêta : 208 000 entrées.


21 dec.

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #34

De l'exclu et des chiffres pour ce best-of hebdomadaire. Inutile de vous dire que ce n'est qu'une sélection, allez donc faire un tour sur les blogs de Cineblogywood et FilmGeek vous ne vous ennuierez pas ...
- Cineblogywood.com : Jim Carrey : Top 10 du "oui" dans son bain
- Filmgeek : Photos et Vidéo du tournage d'Inglourious Basterds à Paris
- Cinefeed: Box-office France semaine 50: Madagascar 2 toujours au top


21 dec.

Largo Winch...si futile

  l'avis
de
Julie
Une affiche: une silhouette nonchalemment adossée, un regard dans le vague, une attitude désinvolte, des cheveux en pétard, un énorme W, une vue plongeante sur la baie de Hong Kong...Sentiment de déjà vu? Cette silhouette, c'est celle de Largo Winch, ou plus exactement celle de Tomer Sisley. Cette affiche, vous n'avez pu la manquer. Elle est placardée depuis 1 an dans les couloirs du métro. L'évènement a été fièrement annoncé. L'annonce pour le moins bien préparée. Le film est-il à la hauteur des attentes?

Lire la suite


19 dec.

Quiz ciné de la semaine (#3)

Les résultats de la semaine dernière sont maintenant disponibles ici et les score sont plutôt très bons...
Pour cette semaine c'est plutôt une ambiance comédie...

18 dec.

Box-office France semaine 50: Madagascar 2 toujours au top

Madagascar 2 après un démarrage tonitruant ne faiblit pas en 2ème semaine et garde largement la tête du box-office de cette semaine. Contre toute attente Le jour ou la terre s'arreta (je ne donnais pas cher de son démarrage) suscite de la curiosité (la présence de Jennifer Connely n'y est surement pas pour rien) et affiche bonne moyenne de 800 s/c. Surfant sur le succès de No Country for old men, le public des frères Cohen s'est déplacé en masse pour le moyen Burn after reading qui affiche la meilleure moyenne de cette semaine: 935 s/c pour un démarrage. L'emmerdeur fait un bide (243 s/c) et risque de vite disparaitre de nos écrans et Secret Défense démarre correctement (773 s/c), ce qui est surement légèrement en dessous des ambitions des producteur/distributeur mais si le bouche à oreille est bon le succès du film peut se construire grâce aux vacances. Je ne le vois toutefois pas dépasser les 650 000 - 700 000 entrées.
1Madagascar 2 (-31%, 2)927 2982 265 528
2Le jour ou la terre s'arreta484 204484 204
3Burn after reading444 259444 259
4Agathe clery (-49%, 2)231 765682 309
5Secret defense200 972200 972
6Le transporteur 3 (-53%, 3)152 3151 152 589
7L'emmerdeur144 299144 299
8Pour elle (-44%, 2)131 886367 366
9Mia et le migou127 474127 474
10Mesrine : l'ennemi public N°1 (-49%, 4)99 6011 408 217
11L'echange (-45%, 5)79 4931 258 673
12Two lovers (-43%, 4)62 049604 317
13Vilaine (-53%, 5)43 467911 681
14Le prix de la loyaute (-64%, 2)39 640148 413
15Caos calmo23 65223 652

16 dec.

Secret défense: le nouveau visage du cinéma français

  l'avis
de
Julie
Après les "Mesrine" et juste avant Largo Winch, voilà encore un film qui vient montrer la récente évolution du cinéma français: un cinéma dynamique, visuel, un cinéma qui n'a plus rien (ou presque) à envier aux polars américains. Les réalisateurs français osent montrer. Ils ne se cachent plus derrière une caméra intimiste. Le polar est bien plus qu'une simple atmosphère recréée. A l'instar du film de Richer ou de celui de Jérôme Salle, Secret Défense de Philippe Haïm a un rythme soutenu, haletant. Son scénario, par certains côtés, assez osé, est assez bien ficelé.
L'idée de mettre en parallèle le destin d'une jeune prostituée recrutée par la DGSE (la Direction Générale de la Sécurité Extérieure) et celui d'un jeune dealer embrigadé par les milieux islamistes extrêmistes est bien menée. Le film commence, certes, de manière un peu décousue, par une superposition de scènes sans rapport entre elles. Images du terrorisme moderne sous le visage d'islamistes enrubanés. Puis celles d'un groupe de terroristes en train de siroter le thé à Damas et cherchant à venger leurs frères afghans. Regard sur Diane, jeune prosituée, vendant son corps à un homme d'affaires libanais. Puis sur Pierre, dealer paumé d'une banlieue Nord, tentant tous les coups pour subvenir aux besoins d'une mère seule. Petit à petit, les pièces du puzzle s'emboîtent entre elles, pour aboutir au coeur du service de la DGSE. Une rumeur d'attentat vient d'être confirmée par un agent infiltré dans les milieux islamistes syriens. Les services secrets décident alors de mettre en place un plan et de jeter Diane dans la gueule du loup, après l'avoir formée. S'ensuit alors une course sans relâche, une guerre psychologique entre les agents français et un des hauts responsables de mouvements terroristes islamistes.

Lire la suite


16 dec.

Box-office week-end semaine 50: grosse chute et petit démarrage

L'emmerdeur confirme son mauvais démarrage même si finalement il fait mieux que ce que son 1er jour pouvait laisser penser. Madagascar continue sur sa lancée et cumule plus de 2 millions en 10 jours. Agathe Cléry ne parvient pas à se maintenir et baisse lourdement en 2ème semaine, le million semble s'éloigner...
- Madagascar 2: 824 275 entrées
- Le jour ou la Terre s'arretera: 423 706 entrées
- Burn after reading: 364 928 entrées
- Agathe Cléry: 196 000 entrées
- Secret défense: 165 894 entrées
- Le transporteur 3: 133 815 entrées
- L'emmerdeur: 123 936 entrées


14 dec.

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #33

Dimanche pluvieux = on reste sous la couette à lire les blogs ciné que l'on a raté la semaine. Ca tombe bien c'est jour de best-of:
- Filmgeek : Inauguration, visite et réouverture du Forum des Images
- Cineblogywood : Dead Snow, des nazis, des zombies et du ski !
- Cinefeed: Quiz ciné, reconnaitrez-vous ces regards ?


12 dec.

Quiz ciné du Vendredi

Le quiz précédent est maintenant fermé, ce sont donc les résultats qui s'affichent:
* elizabeth : 75%
* Stoni : 75%
* julie : 67%
* Julien19 : 67%
* julesdelille : 67%
* Ava : 58%
* Baptiste : 58%
* burrrrrp : 50%
* eagleto4 : 33%

Voici le quiz de la semaine grâce au superbe site Cinefriends.com :-)

11 dec.

Veber atteint de Minor...

Le chiffre vient de tomber et il va faire du bruit. Pour son 1er jour France la dernière comédie de Francis Veber a cumulé le petit score de 19 074 entrées. C'est grosso modo la moitié de ce que le film aurait du réaliser sur Paris pour son premier jour... Ca promet une 1ère semaine à 130 000 entrées et une fin de carrière certainement pas loin des 200 000 spectateurs.
Un évènement !!!

11 dec.

Box-office France semaine 49: les nouveautés qui brillent

Carton plein pour les nouveautés cette semaine avec Madagascar 2 qui mène la danse. Un parc impressionnant de 930 copies et pourtant une excellente moyenne de 1 437 s/c montre que le film a de la réserve et devrait voguer sans trop de problème vers les 4-5 millions d'entrées avec l'arrivée des vacances de Noël. Agathe Cléry fait plus en une semaine que le précédant film d'Étienne Chatiliez. La moyenne est bonne (905 s/c) mais les réactions sont plutôt tièdes ce qui ne présage pas d'un bon coefficient de fin de carrière. Le film devrait toutefois dépasser le million d'entrées mais guère plus. Enfin, Pour Elle démarre bien (866 s/c) et devrait finir sa carrière dans les 700 000 entrées ce qui est un plutôt bon score vu que le Thriller n'a jamais vraiment déplacé les foules jusqu'à présent. Petit ouf de soulagement pour Bacri / Jaoui qui devrait dépasser le million d'entrées avec Parlez-moi de la pluie dès la semaine prochaine (cumul de 998 000 entrées pour le moment).
1Madagascar 21 338 2301 338 230
2Agathe clery450 544450 544
3Le transporteur 3 (-53%, 2)321 3291 000 274
4Pour elle235 480235 480
5Mesrine : l'ennemi public N°1 (-48%, 3)194 8681 308 616
6L'echange (-44%, 4)143 3601 179 180
7Le prix de la loyaute108 773108 773
8Two lovers (-44%, 3)108 280542 268
9Vilaine (-56%, 4)92 005868 214
10Quantum of solace (-59%, 6)59 3613 687 893
11Musee haut, musee bas (-58%, 3)58 094428 471
12Mesrine : l'instinct de mort (-62%, 7)36 1712 244 046
13J'irai dormir a hollywood (-55%, 3)32 752215 408
14Mensonges d'etat (-54%, 5)32 400869 238
15Hunger (-40%, 2)24 24264 527

10 dec.

Le jour où la terre s’arrêta: un remake qui manque de fond

  l'avis
de
Ava
« Le jour où la terre s’arrêta » est le remake, réalisé par Scott Derrickson, du film original de Robert Wise. Keanu Reeves et Jennifer Connely tiennent les rôles principaux, mais on retrouve aussi John Cleese, des célèbres Monthy Python, et Kathy Bates dans des rôles secondaires. « Le film est expressionniste et stylisé » dixit le réalisateur. Certes, mais ce sont probablement ses seules qualités… S’il est vrai que la réalisation est belle, il manque l’essentiel : le fond.
Une soucoupe volante lumineuse atterrit sur Terre. Un extra-terrestre à l’apparence humaine, Klaatu, interprété par Keanu Reeves, en sort. Les gouvernements et les scientifiques tentent désespérément de comprendre ce qui se trame derrière cette spectaculaire arrivée. L’astrobiologiste, Helen, interprétée par Jennifer Connely, va tisser un lien privilégié avec le mystérieux extra-terrestre.
Le film est porteur, sans nul doute possible, d’un message écologique. La Terre est mourante, les êtres humains « que l’on ne peut raisonner » sont responsables de cette mort annoncée. Le message principal du film se résume dans la réplique de Klaatu, qui figure déjà dans la bande-annonce : « La Terre meurt, vous mourez. Vous mourez, la Terre survit. »
On comprend alors la glaciale mission de Klaatu : sauver la Terre, avec ou sans l’espèce humaine.
Derrière l’apparente froideur de cette mission, l’espoir l’emporte finalement : « Quand on est au bord du gouffre, on change ». Klaatu, qui ne comprend pas l’incohérence, et c’est peu dire, des êtres humains, change finalement lui aussi, à travers son geste plein de compassion pour l’humanité. C’est grâce à la scène larmoyante du film : Helen et son beau-fils, en larmes, se serrent fort l’un l’autre dans les bras. Klaatu leur lance alors « Maintenant, je vous comprends ». L’amour et l’espoir parviennent probablement à sauver l’Humanité, au bord du gouffre.
Ces messages répétitifs sont franchement lassants. Le casting et les effets spéciaux ne suffisent malheureusement pas à combler l’ennui. Une fois le message compris, on peut s’en aller sans se retourner. Le film se laisse voir, éventuellement, dans son canapé un dimanche soir pluvieux, mais il ne m’a pas interrogé, ému, inquiété une seule seconde. C’est creux et les messages ne m’apprennent rien : la Terre est en souffrance, l’Humanité va mal, l’espoir et l’amour sont des valeurs vitales. La fonction purement divertissante n’est pas non plus assurée. En guise d’amusement, j’ai nettement préféré la conférence de presse…

Donnez votre avis sur ce film sur Cinefriends


propulsé par DotClear