Je suis de plus en plus persuadé que la notoriété d'un film et son succès sont deux notions complètement décorrelées. En France l'exemple typique de buzz inutile a été atteint avec La personne aux deux personnes qui avait connu son heure de gloire sur Internet avec le faux clip de Gilles Gabriel (Alain Chabat) et ses millions de visualisations et pourtant le film n'a cumulé que 218 000 entrées. Il n'a même pas démarré (21 000 spectateurs pour son 1er jour) preuve que le buzz n'a suscité aucune envie. Des serpents dans l'avion avait connu les mêmes déboires. Fort de sa notoriété Internet il a été sorti en grande pompe (3 500 écrans !) pour finalement ne cumuler que $34M sur le sol US.
Dans une moindre mesure les 750 000 entrées des Watchmen sont également décevantes au regard de l'engouement des Internautes des mois avant la sortie du film en salles. A l'inverse le bouche à oreille ultra négatif des Bronzés 3 quelques jours après sa sortie n'a pas empêché le film de faire 10 millions d'entrées !
Alors que la sortie US de Paranormal Activity (l'ami Flo vous explique très bien le phénomène) prouve qu'Internet peut faire beaucoup pour le succès de certains films (c'était déjà le cas pour Blair Witch Project) je reste persuadé que notoriété ne rime pas nécessairement avec entrées et qu'il vaut mieux que le film soit clairement identifié (comédie ? drame ? etc.) par sa cible de spectateurs plutôt que de multiplier une notoriété souvent inutile...