Le vainqueur n'est pas toujours le premier...
The queen et ses 1 455 s/c est la meilleure moyenne de ce top, les démarrages de ce mercredi étant faibles on peut espérer une bonne tenue en deuxième semaine. Cela devrait permettre à Stephen Frears de renouer avec le succès. Souvenez-vous des 1 600 000 entrées de Liaisons dangereuses ou des 1 700 000 entrées de Héros malgré lui. Depuis ses films ont tous fait moins de 300 000 entrées, c'est donc d'ores et déja un gros succès.

Les nouveautés...
Elles sont nombreuses, 7 sur les 15 premiers mais les débuts sont poussifs. Les rebelles de la forêt se ramasse: 629 copies et une moyenne cata de 509 s/c. Un film 3D n'est plus synonyme de succès, on l'avait vu avec Cars
qui faisait lui aussi un mauvais démarrage. Les vacances apporteront surement un peu d'oxygène au film, c'est dans tous les cas une exploitation à suivre.
Dans la série gadin, il y a également O Jérusalem. Il y avait pourtant tout pour en faire un succès: un livre à succès, un réalisateur apprécié (Les marmottes 800 000 entrées, Parole et musique 1 600 000 entrées, Harrison's Flowers succès critique car seulement 160 000 entrées), des têtes d'affiche. Et pourant les chiffres sont là: 140 834 entrées, 479 s/c. Le film devrait terminer sa carrière en dessous des 300 000 entrées ce qui est mauvais.
Eric Rochant a connu le haut (1 000 000 avec Un monde sans pitié) et les bas (39 000 pour Ana Oz) du box-office, L'école pour tous devrait lui permettre de faire un score correcte (je pronostic 300 000 entrées). Il est en ligne avec ce que l'on pouvait attendre, la moyenne est correcte (763 s/c) et les vacances approchent.
Mis à part The Queen, Le fils de l'homme est la nouveauté qui s'en sort le mieux. Porté par un bon bouche à oreille il fait 128 000 entrées et 881 s/c, la réaction du distributeur est à surveiller (augmenter le nb de copies ?).

Des nouvelles des jumeaux...
Ils continuent leur carrière avec des fortunes diverses. Le parfum se maintient bien et engrange 166 929 entrées supplémentaires, le million sera dur à atteindre je pronostic plus 850 000 en fin de carrière. La chute est plus rude pour Le grand Meaulnes qui perd 37% cette semaine, le moyenne de 243 s/c est pas terrible et le film devrait finir sa carrière aux alentours des 600 000 entrées (ce qui n'est pas non plus un gros gadin).

Bonnes continuations ...
Little Miss Sunshine fait maintenant partie des anomalies statistiques. Normalement un film baisse régulièrement de semaine en semaine mais quand il se tient, quelques fois progresse, on assiste alors à une carrière imprevisible, c'était le cas de Nos jours heureux ou encore Je vous trouve très beau. Little miss... cumule aujourd'hui 641 514 entrées avec une baisse de 10% en 7ème semaine, la moyenne par copie de 608 est un bon signe pour la suite. Une vérité qui dérange se tient également très bien avec seulement 16% de baisse et 847 s/c, les 400 000 / 500 000 sont atteignables.

Les stars d'hier ...
Les Aristos chute de 44%, la moyenne de 166 s/c est faible (mais c'est une habitude), j'ai l'impression que le plein est fait et qu'il devrait finir sa carrière aux alentours de 910 000 entrées ce qui reste très étonnant. Quand j'étais chanteur, est porté par son distributeur mais ca sent tout de même la fin d'exploitation. Il fait 97 spectacteurs par copie (s/c), du coup le million s'éloigne et son compteur devrait se bloquer vers 950 000. Je vais bien ne t'en fais pas, cumule encore 33 000 entrées et porte son total à 835 000 spéctateurs. Là aussi la fin est proche mais quelle carrière !!

Curiosités...
Friends with money perd 63% de ses entrées en 2ème semaine, une des raisons est qu'il est passé de 78 à 45 copies. Pourtant le film n'avait pas connu une trop mauvaise première semaine (653s/c), bizarre.
Le vent se lève, engrange encore près de 10 000 spectateurs et dépasse maintenant les 900 000 entrées.
Pirates des caraibes est sur la fin mais attire encore 5 900 spectateurs, son cumule est de 6 484 000 entrées. Bye bye blackbird, chute lui de 74% et cumule 6 500 entrées (sic).