Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

28 mai.

[box-office US] démarrage du 25/05 : MIB3 déloge (de justesse) Avengers de la 1ère place

Grosse sortie pour Will Smith qui revient sur le devant de la scène avec son rôle fétiche de l'agent J. Ce 3ème opus de Men In Black ($250M pour le 1er et $190M pour le second) ne déçoit pas et en fonction du bouche à oreille devrait finir sa carrière entre $150M et $200M.
L'exploit est toujours du côté de The Avengers qui continue son incroyable exploitation et dépasse maintenant la barre des $500M sans montrer de signe d’essoufflement. Quelle est la limite ?
Intouchables démarre sa carrière Américaine. La sortie limitée (4 salles) est encourageante (bonne moyenne au delà de $8 000 par écran), il faut maintenant guetter ce que le film va faire sur une combinaison élargie (dès la semaine prochaine) pour voir si le phénomène que l'on a connu en Europe ($345M de recette jusqu'à présent !) va se poursuivre outre Atlantique...
1. MIB 3
(4,248 écrans)
$17,630,000$55,000,000 / 3 jours
2. Marvel's the avengers
(3,918 écrans)
$13,193,000$513,672,000 / 24 jours
3. Battleship
(3,702 écrans)
$3,700,000$44,300,000 / 10 jours
4. The dictator
(3,014 écrans)
$3,510,000$41,448,000 / 12 jours
5. Dark shadows
(3,404 écrans)
$2,650,000$62,998,000 / 17 jours
6. What to expect when you're expecting
(3,021 écrans)
$2,280,000$22,171,000 / 10 jours
7. The best exotic marigold hotel
(1,233 écrans)
$2,235,000$16,553,000 / 24 jours
8. Chernobyl diaries
(2,433 écrans)
$2,080,000$8,000,000 / 3 jours
9. The hunger games
(1,421 écrans)
$759,000$395,209,000 / 66 jours
10. Think like a man
(786 écrans)
$465,000$88,272,000 / 38 jours

27 mai.

De rouille et d'os: des corps et des maux

  l'avis
de
Julie

Jacques Audiard montre d’abord l’insoutenable. Un père, Ali, et son enfant, Sam, sans toit. Un père qui fait les poubelles du train qui les descend dans le sud. Il montre l’irresponsabilité (le père semble oublier parfois qu’il est père, que son enfant l’attend, livré à lui), la fragilité (l’enfant, sa petite tête blonde angélique, ses sandales rouges sales). Il montre la pauvreté et l’humilité ensuite. La sœur chez qui ils retrouvent refuge, dans le sud de la France, est caissière. Son mari routier. Ils vivent simplement dans une petite maison qui a des allures de caravane. Elle récupère les invendus fraîchement périmés pour se nourrir au quotidien. Le frère et la sœur se parlent sans manière. Ils n’en ont pas. Et pourtant elle l’accueille, lui donne un toit, le nourrit lui et son enfant sans histoire. Jacques Audiard montre crûment la pauvreté, des êtres bruts, la difficulté de vivre au quotidien. C’est d’abord le personnage d’Ali qu’il brosse. Un être brut, animal, qui semble avoir poussé sans tuteur. Un homme sans manière, sans éducation ni délicatesse. Et puis il y a la rencontre, un soir, entre lui et Stéphanie, dans la boîte de nuit où il est devenu videur.

Lire la suite


25 mai.

Box-office France semaine 20: Excellent démarrage pour De rouille et d'os

Jusqu'ici Jacques Audiard avait de solide référence en terme de box-office (Un prophète avait réalisé 1.3 millions d'entrées) mais il y avait toujours un gros décalage entre la presse (dithyrambique) et le nombre d'entrées. En regardant le démarrage de De rouille et d'os j'ai l'impression que cette fois-ci le score sera en phase avec le bruit généré par la sortie du film. Les 2 millions en fin de carrière sont largement à sa portée.
Derrière tout le monde profite d'une météo particulièrement propice à se réfugier dans les salles et un pont gros comme un viaduc.
1De rouille et d'os651 578651 578
2Dark shadows (-5%, 2)645 9141 322 804
3Avengers (+18%, 4)470 0124 011 465
4Le prenom (+38%, 4)460 7032 582 039
5American pie 4 (-4%, 3)256 2961 353 012
6Moonrise kingdom212 003212 003
7Je te promets153 285153 285
8Street dance 2 3d (-2%, 2)138 571280 539
9Sur la piste du marsupilami (+47%, 7)114 6155 157 493
10Les vacances de ducobu (+72%, 4)107 729969 257
11Maman (-17%, 2)97 010213 704
12Contrebande96 38296 382
13Indian palace (-9%, 2)92 041193 420
14Margin call (+5%, 3)64 946257 416
15La cabane dans les bois (-1%, 3)64 671284 938

25 mai.

Box-office France semaine 19 : Dark Shadows remplit ses objectifs

bon démarrage pour la nouvelle collaboration entre Tim Burton et Johnny Depp. Le reste du top est trusté par les films en continuation...
1Dark shadows676 8901 322 804
2Avengers (-64%, 3)398 8364 011 465
3Le prenom (-52%, 3)333 5162 582 039
4American pie 4 (-68%, 2)267 4751 353 012
5Street dance 2 3d141 968280 539
6Maman116 694213 704
7Indian palace101 379193 420
8Sur la piste du marsupilami (-76%, 6)77 8015 157 493
9La cabane dans les bois (-58%, 2)65 395284 938
10Les vacances de ducobu (-77%, 3)62 558969 257

16 mai.

The Vow (Je te promets): redevenir ce que l'on est

  l'avis
de
Julie

Une nouvelle comédie romantique made in USA, et évidemment, la romantique si peu refoulée que je suis a couru voir ce nouveau "carton du boxe office". Peu romantique, ni comique, The Vow (évitons d'emblée le nom français du film, cette horreur de "Je te promets", interchangeable et oh combien oubliable!) est un pur produit outre atlantique. Un film papier musique. Celle qui coule, qui se déroule, qui sonne juste. Et pourtant, les réfractaires, les indécis, les mécontents, les dubitatifs seront étonnés d'apprendre que cette histoire en forme de coeur est vraie. Le monde dans lequel nous vivons est dur. Mais il existe encore des petites étoiles qui brillent dans le ciel et qui font suffisamment rêver des cinéastes pour décider de s'en emparer pour en faire des toiles. La romantique assumée aime bien. Pas tant que ça. Et je vais vous dire pourquoi.

Lire la suite


14 mai.

[box-office US] démarrage du 11/05: The Avengers explose tous les records...

Après avoir réussi le meilleur démarrage The Avengers les enchaine (les records) et cumule l’impressionnant chiffre $373M en 10 jours ! Plus fort encore puisque le film dépasse la barre du milliard de $ dans le monde. Reste maintenant à savoir s'il va réussir à détrôner Avatar...
Du coup le démarrage de Dark Shadows déçoit. On est loin des $116M d'Alice au pays des merveilles
1. Marvel's the avengers
(4,349 écrans)
$30,949,000$373,182,000 / 10 jours
2. Dark shadows
(3,755 écrans)
$8,185,000$28,805,000 / 3 jours
3. Think like a man
(2,052 écrans)
$2,460,000$81,917,000 / 24 jours
4. The hunger games
(2,531 écrans)
$1,300,000$386,902,000 / 52 jours
5. The lucky one
(2,839 écrans)
$1,135,000$53,721,000 / 24 jours
6. The pirates! band of misfits
(3,079 écrans)
$1,125,000$23,104,000 / 17 jours
7. The best exotic marigold hotel
(178 écrans)
$908,000$3,723,000 / 10 jours
8. The five-year engagement
(2,569 écrans)
$817,000$24,377,000 / 17 jours
9. Chimpanzee
(1,559 écrans)
$619,000$25,586,000 / 24 jours
10. Girl in progress
(322 écrans)
$496,000$1,350,000 / 3 jours

13 mai.

Blogs cinéma: le best-of S05E27

Pour les plus fidèles pardonnez mon irrégularité dans la publication des best-of. Mais puisqu'ils sont maintenant rares autant en profiter...
- Cineblogywood : Dark Shadows - Tim Burton sorti d'outre-tombe !
- Filmosphere : Vidéodrome, la matrice cronenbergienne
- Hollywoodandco : critique Dark Shadows
- Cinefeed : The Avengers, l'union fait la force
et pour les invités...
- Cinefriends : Gina Carano : à la fois sexy, championne de MMA et héroine de piégée
- Comédie romantique : bande-annonce d'un bonheur n'arrive jamais seul
- Shunrize: [Interview] Fred Testot – Sea, No Sex and Sun
- GoWith-theBlog : MARGIN CALL, réalisé par J. C. Chandor

07 mai.

The Avengers: L'union fait la force

  l'avis
de
Julie

Les films de super héros sont inégaux. J'ai déjà écrit quelque part ici tout le bien que je pensais de Batman, The Dark Knight, de Spiderman I et II. Toute la déception qu'avait provoquée chez moi Spiderman III et Iron man II. Tout le ridicule suscité par Les Quatre fantastiques (les deux épisodes, évidemment). Mais de manière quasi-systématique, quand un super héros devient un film, j'y cours. L'univers des comics sur grand écran c'est l'occasion rêvée de s'échapper, de jouir impunément de son côté geek ado attardé(e). Avec The Avengers, Joss Whedon (père de Buffy, the vampire slyer), c'est l'apothéose, le feu d'artifice assuré. L'année dernière, l'on avait laissé Thor dans le monde des dieux perché dans des cieux lointains avec un frère adoptif plein de rancoeur et un amour terrestre contrarié. Le film n'avait pas emballé la critique (pour ma part, il ne m'avait pas déplu; son côté kitsh et décalé en avait fait un Marvel un peu à part) mais il était la dernière pierre angulaire de la machine Avangers mise en marche des années auparavant. Il y a d'abord eu Hulk (celui avec Eric Bana, le meilleur), puis Hulk encore (celui avec Edward Norton, réussi aussi). Il y a eu Iron Man (joli revival de Robert Downey Junior et très très accessoirement de Gwyneth Paltrow) et Iron Man II (dont j'ai pu déplorer un cabotinage incessant et franchement fatiguant). Il y a eu Captain América (qui ne m'a pas maintenue éveillée suffisamment longtemps pour que je puisse comprendre l'épisode Hibernatus du jeune héros de guerre). Puis il y a eu, et la boucle est bouclée, Thor dont le fameux frère, Loki, semblait prêt à tout pour se venger de ne pas avoir été désigné Roi de l'Univers. Manquaient à ce tableau de super héros Marvel, la Veuve noire et Oeil de faucon.

Lire la suite


07 mai.

[box-office US] démarrage du 04/05: Démarrage historique pour The Avengers

Le démarrage de The Avengers était attendu et surtout l'objet de tous les pronostics. Tous les analystes le voyait tutoyer les records, entre $150 et $170M. Il n'aura pas démérité pulvérisant au passage les $169M du dernier Harry Potter, c'est dire !
Avec ses $200M en 3 jours, The Avengers vient de créer un nouveau mètre étalon et il risque de garder sa place de leader pendant un bon moment à moins que le prochain Batman ne l'en déloge...
1. Marvel's the avengers
(4,349 écrans)
$50,100,000$200,300,000 / 3 jours
2. Think like a man
(2,010 écrans)
$2,040,000$73,029,000 / 17 jours
3. The pirates! band of misfits
(3,358 écrans)
$1,615,000$18,563,000 / 10 jours
4. The hunger games
(2,794 écrans)
$1,600,000$380,727,000 / 45 jours
5. The five-year engagement
(2,941 écrans)
$1,400,000$19,200,000 / 10 jours
6. The lucky one
(3,005 écrans)
$1,340,000$47,917,000 / 17 jours
7. Chimpanzee
(1,531 écrans)
$677,000$23,012,000 / 17 jours
8. Safe (2012)
(2,271 écrans)
$645,000$12,874,000 / 10 jours
9. The raven
(2,209 écrans)
$624,000$12,047,000 / 10 jours
10. The three stooges
(2,174 écrans)
$515,000$39,637,000 / 24 jours

04 mai.

Box-office France semaine 17: des gros démarrages !

Cette semaine est la preuve que quand il y a une offre intéressante les spectateurs sont capables de plébisciter plusieurs films en même temps. C'est ainsi 3 films, différents, qui s'offrent de bon démarrage. Avengers bien sur qui bat s'impose largement avec l'excellente moyenne de 3 056 s/c ! Sachant que le film fait plus de 2 heures on imagine que les séances devaient être bien pleines !
Le prénom fait également un démarrage canon avec une moyenne de 2 377 s/c, à ce rythme il devrait pouvoir atteindre les 3M d'entrées. Et enfin Les vacances de Ducobu réussit à sortir son épingle du jeu avec déjà plus de 500 000 entrées au compteur ce qui lui permettra de titiller le score du premier opus (1.5 millions d'entrées).
Du coup les films en continuation souffrent un peu... Le Marsupilami à tout de même rempli son contrat et devrait finir pas loin des 6 millions d'entrées...
1Avengers2 041 3622 041 362
2Le prenom1 086 3131 086 313
3Sur la piste du marsupilami (-39%, 4)615 1664 646 830
4Les vacances de ducobu532 593532 593
5Blanche neige (-39%, 3)154 069718 440
6Nouveau depart (-43%, 2)150 192414 339
7Lock out (-50%, 2)141 827427 268
8Battleship (-52%, 3)141 6941 006 921
9Mince alors ! (-40%, 5)130 7081 302 635
10Hunger games (-36%, 6)116 1121 654 780
11Le roi lion 3d (-44%, 3)96 510487 453
12Les pirates ! bons a rien mauv... (-44%, 5)93 961768 751
13Radiostars (-45%, 3)93 218505 701

propulsé par DotClear