Contrairement à ce que certains ont pu écrire, le pitch bien qu'éculé avait tout pour me plaire. L'histoire de deux amis qui signent le pacte de ne jamais tomber amoureux et de se contenter de "faire le sexe" pouvait être distrayante surtout lorsque les deux sex buddy sont les adorables Ashton Kutcher et Natalie Portman. Le concept n'est pas exploité, pas même l'ombre d'un instant. On sait dès les premières minutes qu'Adam est amoureux d'Emma.
Après s'être rencontrés fortuitement trois fois au cours de leur existence (cf Quand Harry rencontre Sally), Adam et Emma finissent par passer une soirée ensemble. C'est le début de leur "sex amitié". Mais Emma théorise immédiatement le cadre de leur relation. Ils ne doivent jamais tomber amoureux, ne jamais se regarder dans les yeux, ne jamais dormir en cuillère, ils doivent tout faire pour éviter d'être un couple. Leur couple trouve son fondement sur le sexe, rien que le sexe. Seulement voilà, ce code est unilatéralement fixé par Emma. Adam le subit. L'enjeu n'est pas tant pour Adam de faire tomber amoureuse Emma. Là aussi on aura vite compris que la belle interne en médecine est franchement attirée. Mais de faire tomber l'armure de la jeune fille qui se protège de l'amour. Le filon psychologique aurait pu être exploité. Le scénario aurait pu prendre le soin de mieux nous expliquer les réticences d'Emma. Au lieu de cela, on comprend que la jeune fille a peur d'aimer un être qu'elle risque de perdre depuis le décès prématuré de son père (psychologie un peu de bazar, survolée, jetée là entre deux blagues vaseuses, merci pour l'explication).
On ne peut pas vraiment dire que le couple ne fonctionne pas. Quel homme normalement constitué ne rêverait pas d'être le sexe toy de Natalie Portman? Adorable, pleine de charme, jolie, craquante à souhait, elle remplit parfaitement son rôle de jeune désinvolte confrontée à ses propres démons. Quant à Ashton Kutcher, habitué du genre, j'en connais plus d'une qui aimerait être soulevée dans les airs par ce géant, un peu gauche, mais au charme dévastateur.
Mis à part ce couple adorable, le film est creux, lourd, sans enjeux. Les seconds rôles sont bâclés. Le scénario paresseux ne cherche même pas à éviter les clichés, les facilités. Il y saute à pieds joints. Souvent gênée par tant de maladresse, je me suis contentée d'être la spectatrice passive que je déteste être. J'ai subi en souriant quelques fois aux deux trois blagues qui ont réussi à sortir du lot et surtout en aimant regarder ces deux faux sex friends s'aimer.
Si une pétition circulait et avait pour thème "réinsuffler à la comédie romantique" un vent nouveau, je la signerais, encore et encore.


Mini-fiche du film: