Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

31 jan.

Le discours d'un roi:dans la peau de Georges VI

  l'avis
de
Julie
Il y a d'abord l'Histoire avec un grand H. Celle de la famille royale d'Angleterre entre les deux guerres. De la fin du règne de Georges V, en passant par le court règne de Edouard VIII pour arriver à l'accession de Georges VI. Il y a ensuite l'histoire d'un monarque contrarié, d'un prince complexé que le destin contraint à devenir un roi. Et puis il y a l'histoire centrale: celle d'un homme incapable de surmonter ses craintes car incapable de les comprendre.
Imbriquées les unes aux autres, elle ne fait qu'une à l'écran: celle de Bertie (surnom d'Albert Frederick Arthur George, fils de Georges V, roi d'Angleterre). D'emblée, l'homme se montre tel qu'il est. Devient un intime.
Le film commence par un discours raté. Non. Pour être plus précise, par une angoisse, celle de ne pas parvenir à lire un discours en public sans bégayer. L'angoisse du prince Albert est parfaitement transmise au spectateur parce qu'elle est connue de celui-ci. Réalité retranscrite. L'angoisse n'est pas surmontée. Comme la plupart du temps dans la réalité. Le film débute ainsi: par un tremblement, une appréhension, l'impossibilité de la surmonter, par une honte, une gêne qui ne cesse de se répéter. Bertie est un prince. Certes. Mais le propos du réalisateur est précisément de nous le montrer comme l'homme qu'il a certainement détesté être: faible, gêné, colérique, lâche. C'est sa femme, Elizabeth qui a su trouver l'élément déclencheur en contactant Lionel Logue, un australien spécialisé dans les problèmes d'élocution. Les méthodes atypiques pour ne pas dire révolutionnaires de Logue métamorphosent Bertie à chaque séance. Progressivement un lien profond unit les deux hommes.Les séances de travail ont les allures de celles d'une psychothérapie qui rendrait jaloux Freud. Bertie se livre pour mieux devenir ce qu'il est déjà: Un homme fort,pausé,prêt à gouverner. Un Roi.

Lire la suite


31 jan.

[box-office US] démarrage du 28/01: Anthony Hopkins fait trembler le box-office US

The Rite est un petit film ($37M de budget) qui sort sur une grosse combinaison de salles (2900 écrans tout de même) et qui rafle la mise pour son 1er week-end d'exploitation. La recette semble simple mais ce genre de coup ne fonctionne pas à chaque fois.
Derrière ça continue encore et encore pour True Grit, Black Swan, The King's Speech ou encore The Fighter et dire que les Oscars ne sont pas encore passés par là...
TitreB.O DimancheCumul
1. The rite
(2,985 écrans)
$3,645,000$15,005,000 / 3 jours
2. No strings attached
(3,022 écrans)
$3,517,000$39,742,000 / 10 jours
3. The green hornet
(3,524 écrans)
$3,300,000$78,800,000 / 17 jours
4. The king's speech
(2,557 écrans)
$3,243,000$72,217,000 / 66 jours
5. The mechanic
(2,703 écrans)
$3,225,000$11,500,000 / 3 jours
6. True grit
(3,120 écrans)
$2,144,000$148,388,000 / 40 jours
7. Black swan
(2,315 écrans)
$1,400,000$90,704,000 / 59 jours
8. The fighter
(1,914 écrans)
$1,153,000$78,373,000 / 52 jours
9. The dilemma
(2,901 écrans)
$1,133,000$40,634,000 / 17 jours
10. Yogi bear
(2,133 écrans)
$1,040,000$92,507,000 / 45 jours
11. Tangled
(1,589 écrans)
$818,000$189,573,000 / 68 jours
12. Tron legacy
(1,505 écrans)
$708,000$166,746,000 / 45 jours
13. 127 hours
(916 écrans)
jours

30 jan.

Blogs cinéma: le best-of S04E16

Comme chaque dimanche depuis près de 4 ans (!!!) voici le meilleur des articles cinéma paru dans le monde entier ! Cette semaine c'est également (avant le soulèvement du peuple Egyptien) le retour des invités (articles publiés sur Cinefriends) qui fait l'actualité !
- Cineblogywood : Sherlock Holmes 2 - vidéo et photos exclusives du tournage
- Hollywoodandco : X-Men: First Class
- Filmosphere : Les incroyables nominations des oscars 2011
- Filmgeek - Critique du film Tron l’Héritage
- Cinefeed: Box-office Rien à déclarer, vous en reprendriez bien un chti
Et les invités pour éviter de me faire disputer par Pascale...
- SurLaRouteDuCinema: Angèle et Tony de Alix Delaporte
- Cinematon: Ed Harris et Colin Farrell dans un périple éprouvant dans Les Chemins de la Liberté de Peter Weir
- RicoRizzo: bande-annonce de L'agence


28 jan.

box-office Rien à déclarer: Vous en reprendriez bien un chti ?

Il faut certainement être sourd ET aveugle pour ne pas savoir que Bienvenue chez les Chtis 2, pardon Rien à déclarer est sorti dans le nord et en Belgique avant de déferler sur 900 écrans mercredi.
Sur 86 écrans le film Dany Boon a réalisé 48 155 entrées soit, déjà, 560 spectateurs par écrans ! Il devrait réaliser près de 400 000 entrées pour cette sortie limitée, il sera donc vraisemblablement premier au box-office de la semaine.
Le résultat est très bon, mais on est tout de même loin des chiffres du premier Chti qui réalisé 74 872 entrées sur 60 écrans. Enfin vu le niveau du succès qui se prépare on va pas jouer au pisse-vinaigre...

28 jan.

“Black Swan” de Darren Aronofsky

  l'avis
de
Anne
“Black Swan” de Darren Aronofsky ( The Wrestler..) est sorti cette semaine sur les ecrans britanniques. Bien que mon anglais ne soit pas des plus performants, jai été totalement emportée par ce superbe film… Nathalie Portman, alias Nina est une sublime danseuse classique qui auditionne pour le ballet du Lac des Cygnes de Tchaichovski. Le metteur en scene du ballet, Vincent Cassel voit en elle le futur Cygne Noir… et la sélectionne.
Nina est une jeune fille encore totalement sous l’emprise de sa mère elle meme ancienne danseuse avec laquelle elle vit. Leur relation, totalement fusionnelle, nuit a l'épanouissement de la jeune femme. Elle dort dans sa chambre de petite fille toute rose et décor"e des peluches de son enfance. Elle ne parvient pas à sortir de cette relation pathologique ou la mère est omniprésente, omnipotente.

Lire la suite


27 jan.

Box-office France semaine 4: Clint aux anges...

Alors que le score d'Au-delà, la dernière réalisation de Clint Eastwood, aux US est une déception le démarrage en France est excellent. Pas très loin de la 1ère semaine d'Invictus (866 723 entrées) ou Gran Torino (865 928 entrées). Bref déjà un succès !
Derrière les films en continuation profitent du peu de nouveautés pour se (re)faire une santé. Le fils à Jo dépassera le million d'entrées et La chance de ma vie risque de s'en approcher de près.
1Au dela776 428776 428
2Le fils a jo (-23%, 2)262 016750 068
3Le dernier des templiers (-35%, 2)237 695606 196
4The green hornet (-30%, 2)192 494469 113
5La chance de ma vie (-22%, 3)169 320769 554
6Arrietty le petit monde des... (-11%, 2)163 184355 975
7Les emotifs anonymes (-20%, 5)90 1131 034 655
8Raiponce (-16%, 8)79 8603 688 798
9Mon beau pere et nous (-33%, 5)71 5851 208 707
10Love & autres drogues (-30%, 4)65 650614 935
11Somewhere (-44%, 3)60 326401 511
13Le monde de narnia chapitre 3 (-31%, 7)59 8692 827 558
14Un balcon sur la mer (-27%, 6)56 605972 219
15Des hommes et des dieux (+456%, 20)51 4753 159 866

25 jan.

Box-office France semaine 3: Le fils à Jo s'en sort bien !

Porté par des critiques plutôt mitigés et une sortie dans le sud un peu moquée Le fils à Jo fait une démarrage correct et le public en redemande puisque son taux de satisfaction dépasse les 95% ce qui devrait l'amener à titiller les 1.3 millions de spectateurs !
Sinon cette semaine encore assez calme en nouveautés permet aux sorties de la fin d'années de faire du gras. C'est le cas de Un balcon sur la mer qui devrait dépasser le million d'entrées ou A bout portant qui ne devrait pas être très loin ...
1Le dernier des templiers368 501368 501
2Le fils a Jo338 436488 052
3The green hornet276 619276 619
4La chance de ma vie (-43%, 2)217 951600 234
5Arrietty le petit monde des ch...183 156192 791
6Les emotifs anonymes (-44%, 4)112 931944 542
7Somewhere (-54%, 2)108 180341 185
8Mon beau pere et nous (-51%, 4)107 0991 137 122
9Raiponce (-51%, 7)95 6323 608 938
10Love & autres drogues (-47%, 3)94 075549 285
11Le monde de narnia chapitre ... (-57%, 6)86 9202 767 689
12Poupoupidou80 32080 320
13Un balcon sur la mer (-49%, 5)77 645915 614
14Harry potter et les reliques d... (-58%, 8)63 5135 849 027
15Another year (-42%, 4)49 526349 816
16Incendies41 57041 570
17Megamind (-63%, 5)40 5451 162 114
18Le nom des gens (-33%, 8)39 088670 853
19Meme la pluie (-25%, 2)37 04086 277
20A bout portant (-52%, 7)36 939913 517

24 jan.

[box-office US] démarrage du 21/01: bon départ pour "No strings attached"

La nouvelle romcom avec Ashton Kutcher et Natalie Portman démarre en tête du box-office US avec un bon week-end sans pour autant faire des étincelles. Le film est sorti sur une grosse combinaison de salles (plus de 3000 écrans) et la moyenne est correcte. What Happens in Vegas avait réalisé un démarrage équivalent avant de finir sa carrière à $80 millions.
Derrière les prétendants aux Oscars continuent de bien se comporter: The King's speech, True Grit ou encore Black Swan ...
1. No strings attached
(3,018 écrans)
$4,734,000$20,300,000 / 3 jours
2. The green Hornet
(3,584 écrans)
$4,500,000$63,441,000 / 10 jours
3. The king's speech
(1,680 écrans)
$3,120,000$58,622,000 / 59 jours
4. The dilemma
(2,943 écrans)
$2,281,000$33,364,000 / 10 jours
5. True grit
(3,464 écrans)
$2,019,000$138,633,000 / 33 jours
6. Black Swan
(2,407 écrans)
$1,700,000$83,581,000 / 52 jours
7. Yogi bear
(2,510 écrans)
$1,310,000$88,890,000 / 38 jours
8. The fighter
(2,275 écrans)
$1,095,000$73,031,000 / 45 jours
9. Tron legacy
(2,018 écrans)
$928,000$163,268,000 / 38 jours
10. Little fockers
(2,979 écrans)
$894,000$141,186,000 / 33 jours
11. Tangled
(1,860 écrans)
$851,000$186,281,000 / 61 jours

23 jan.

Blogs cinéma: le best-of S04E15

Même si la semaine a été chargée entre la remise en état du serveur de cinefriends (il a eu un gros coup de chaud) et un petit tour par l'Alpe d'Huez (bravo à Une pure affaire qui rafle presque tout !) je ne vais tout de même pas rater la livraison hebdo du best-of !
- Cineblogywood : The Office - Ricky Gervais et Steve Carell réunis !
- Filmosphere : Les Chemins de la liberté - Peter Weir is back !
- Hollywoodandco: Critique de Tron l'héritage
- Filmgeek : Films gratuits et légaux : Openflix
- Cinefeed: Mission réussie pour le Frelon Vert


17 jan.

[box-office US] démarrage du 14/01: Mission réussie pour Le frelon vert

Même si les résultats du week-end tardent à tomber je publie tout de même...
Confier la réalisation d'un gros blockbuster à Michel Gondry était un pari audacieux de la part de la production. Avec une recette de plus de $30 millions pour son 1er week-end c'est d'ores et déjà un pari réussi !
Démarrage correct mais sans plus pour The Dilemma, une comédie de Ron Howard avec Vince Vaughn et Kevin James.
1. The green hornet
(3,584 écrans)
$10,100,000$34,000,000 / 3 jours
2. The dilemma
(2,940 écrans)
$4,424,000$17,419,000 / 3 jours
3. True grit
(3,459 écrans)
$3,375,000$126,412,000 / 26 jours

16 jan.

Blogs cinéma: le best-of S04E14

Petite révolution dans notre collectif puisque Jonathan rejoint notre association pour un best-of hebdo sur son blog. Je lui souhaite donc la bienvenue !
- HollywoodandCo: Le Point sur Scream 4
- Cineblogywood : Francis Boespflug, un nouveau mogul chez Gaumont
- Filmosphere : True Grit, la critique. Les frères Coen transcendent le western.
- Filmgeek : la saison 8 de 24 presque à New York
- Cinefeed: Somewhere: don't go
Et du côté des invités je ne vous donnerai que la critique de Pascale à lire pour ne pas diluer l'influence qu'elle pourrait avoir sur vous: "Ce week end, c'est "Poupoupidou" qu'il vous faut voir !". Croyez la !
SurLarouteducinema: POUPOUPIDOU de Gérald Hustache Mathieu


15 jan.

Box-office France semaine 2:

Désolé pour le petit retard de publication mais comme bonne résolution pour l'année 2011 j'ai promis de publier le box-office dès jeudi c'est donc un petit raté pour cette semaine...
Nouveau succès pour une comédie romantique made-in France avec la démarrage réussi de La chance de ma vie qui devrait dépasser le million en fin de carrière. Virginie Efira devient aujourd'hui la Catherine Heigl Française (ou plutôt Belge) !
Somewhere fait également un bon démarrage mais le bouche à oreille ne lui parait pas favorable et les 700 000 entrées me semblent durs à atteindre. Le nom des gens (631 000 entrées) et Les émotifs anonymes (le million en vu) sont les grands gagnants de cette fin d'année.
1La chance de ma vie382 283382 283
2Somewhere233 005233 005
3Mon beau pere et nous (-40%, 3)217 4201 029 523
4Le monde de narnia chapitre ... (-61%, 5)202 0002 680 769
5Les emotifs anonymes (-35%, 3)200 137831 611
6Raiponce (-63%, 6)195 9073 513 306
7Love & autres drogues (-36%, 2)177 523455 210
8Un balcon sur la mer (-24%, 4)152 658837 969
9Harry potter et les reliques d... (-56%, 7)151 1065 785 514
10Megamind (-62%, 4)109 2121 121 569
11The tourist (-35%, 4)107 323795 760
12Another year (-24%, 3)84 679300 290
13A bout portant (-19%, 6)76 677876 578
14Le nom des gens (-6%, 7)57 920631 765
15Que justice soit faite (-14%, 3)49 751171 835
16Meme la pluie49 23749 237
17De vrais mensonges (-26%, 5)36 834522 231
18Bebe mode d'emploi (-26%, 5)34 180400 334
19Potiche (-41%, 9)28 5532 277 842
20Burlesque (-35%, 3)27 412135 012

15 jan.

Somewhere : don't go.

  l'avis
de
MAL
Somewhere est un très mauvais film. Ce site aura rempli sa mission ici bas s’il dissuade ses lecteurs d’aller le voir.

Jonnhy Marco (Stephen Dorff) acteur célèbre, mène une vie sulfureuse dans un hôtel de luxe à Los Angeles. Séparé de sa femme, il va recevoir la visite de sa fille de 11 ans (Elle Fanning) alors qu’il doit faire la promo d’un film. Cela va lui donner l’occasion de réfléchir à ce qu’est sa vie, pour en arriver finalement à la trouver totalement vide.

Le principal problème du film, c’est que pour nous faire toucher du doigt la vacuité de la vie de son héros, Sofia Coppola nous impose un film vide. Avec de nombreux plans de plusieurs dizaines de secondes où il ne se passe rien. Cela commence avec la première scène, que voici (je sais, cela ne se fait pas d’entrer aussi précisément dans la description du film, on gâche le plaisir des futurs spectateurs, mais comme vous n’irez pas le voir…). Plan fixe sur un paysage plat, limite désertique. Une route traverse le cadre au premier plan, une autre un peu plus loin. Bruit d’une voiture de sport arrivant sur la gauche, elle passe sur la première route. C’est une Ferrari noire. Elle sort du cadre par la droite. Le bruit s’éloigne puis revient, et on voit la Ferrari passer sur la deuxième route. Elle sort du cadre par la gauche. Le bruit s’éloigne puis revient, on comprend qu’il s’agit d’un circuit. Elle passe de nouveau sur la première route, puis de nouveau sur la deuxième. Ce manège recommence plusieurs fois. Je n’étais pas préparé à cela, je n’ai pas compté, mais à partir du moment où je me suis dit qu’on se moquait du monde, elle a encore fait deux tours.

Cette scène est remarquable, il y a mieux, toujours au début du film. Johnny Marco est assis sur son canapé, devant une table basse. Il fume une cigarette et boit une bière. C’est tout. Cela dure assez longtemps. Puis il considère une poire posée sur la table. Il la prend dans sa main. Il la regarde. Il la repose.

Lire la suite


10 jan.

[box-office US] démarrage du 07/01: True Grit prend la 1ère place

En franchissant la barre des $100 millions (pour un budget de $38 millions) True Grit, le dernier film de frères Cohen, est maintenant devenu un phénomène qui risque de ne pas s'arrêter en si bon chemin. Sa moyenne est toujours excellente, les $150 millions sont largement à sa portée.
Little Fockers tient sur la longueur certainement porté par une quasi-absence de concurrence. Season of the Witch (Le dernier des templiers avec Nicolas Cage) est la seule sortie de la semaine et son démarrage est plutôt médiocre.
1. True Grit$110,430,000 / 19
2. Little fockers$123,982,000 / 19
3. Season of the witch$10,726,000 / 3
4. Black swan$61,455,000 / 38
5. Tron legacy$147,925,000 / 24
6. The king's speech$33,293,000 / 45
7. Yogi bear$75,606,000 / 24
8. The fighter$57,844,000 / 31
9. Country strong$7,437,000 / 19
10. Tangled$175,868,000 / 47
11. The chronicles of narnia: the voyage of the dawn treader$94,681,000 / 31
12. Gulliver's travels$34,560,000 / 16

09 jan.

Blogs cinéma: le best-of S04E13

Après une petite pause hivernale nous revoilà parti pour notre best-of hebdomadaire avec la même équipe de gagnants. Ne ratez pas l'article de Flo qui derrière un titre digne des meilleurs une d'entrevue se cache un article avec du fond. Les invités reviendront la semaine prochaine, faut pas non plus démarrer trop vite !
- Cineblogywood : la bonne année selon Benoît Poelvoorde
- Filmosphere : 127 Heures, la remise à niveau de Danny Boyle
- Cinefeed: Poupoupidou le jeu
- Filmgeek : La controverse du cul de Natalie Portman

propulsé par DotClear