l'avis
de
Julie
Fan de chacun des tomes de la fameuse bande dessinée et plus généralement de tout ce qui sort des doigts magiques de Tardi, j'attendais avec une certaine curiosité, plus qu'avec impatience, le film de Luc Besson. Car, pour le coup, je ne me décrirais pas vraiment comme une fan du réalisateur. Il est loin le temps de Léon, de Nikita et de Subway. Oui, il fut supris par une certaine fulgurance avec Jeanne d'Arc. Mais voilà, depuis des années, Luc Besson ne nous a habitués à rien de vraiment bien. Et, avec Adèle Blanc Sec, on ne peut pas dire qu'il ait su faire des diamants qu'il avait entre les mains une rivière d'exception. Faute d'inventivité et de valeur ajoutée, il a su, à peine plus, porter gentiment à l'écran la merveilleuse, l'extraordinaire bande dessinée de Jacques Tardi. Mais derrière le tapage médiatique, les effets spéciaux, le coût, le temps une question demeure: était-ce bien nécessaire? Pour moi, une seule réponse s'impose: j'attends, avec impatience, la suite des aventures d'Adèle Blanc Sec croquées, exclusivement, sous le crayon de Tardi.

Lire la suite