Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

31 oct.

J'aime pas James Bond (coming-out)

Je sais que ce coming-out va me faire perdre quelques milliers de lecteurs (on peut toujours rêver) mais en ce jour de sortie nationale du dernier James Bond il fallait que je vous explique mon mutisme vis à vis de cet évènement: je n'aime pas James Bond. Je vous jure que j'ai essayé, mais rien n'y a fait. Je ne suis même pas de ceux qui trouvent qu'avant c'était mieux (à savoir la période Sean Connery), je n'ai jamais aimé. Les scénarios sont pauvres, les personnages ne sont pas fouillés, l'affrontement gentil / méchant me laisse de marbre. Pour moi James Bond c'est du mauvais cinéma. Le côté prévisible m'exaspère. La scène ou James Bond se fait empoisonner dans Casino Royale est risible, j'étais mal à l'aise.
Voilà, je me sens mieux. Comme le dit un bon ami: il faut verbaliser. Et histoire de me faire détester un peu plus voici une illustration exact de ce que je peux penser d'un James Bond:


31 oct.

"W. L'improbable président": un film tout simplement inutile...

  l'avis
de
Julie
JFK et Nixon ne suffisaient pas à son "palmares"... Oliver Stone a donc décidé de mettre en scène un troisième président: Georges W Bush. Le cadavre encore fumant, presque vivant, le réalisateur prend quand même sa moins bonne caméra pour l'achever définitivement. La période de campagne présidentielle n'est peut-être un hasard. O.Stone a dû penser que les gens confrontés à leur devoir civique seraient intéressés....
Quand il était jeune, Bush Junior aimait boire, il aimait aussi les femmes. Aujourd'hui, il aime les bretzels, les hamburgers, son petit chien noir, les matchs de baseball, regarder la télé en grignotant. Mais il a peur de papa. Il a même un sacré complexe par rapport à son père. Il s'exprime mal en public. A l'air d'un crétin. A fait une guerre rien que pour embêter Saddam. Ou peut-être son père. A aussi un complexe d'infériorité par rapport à son frère. A fait de la politique parce qu'il ne s'intéressait à rien en particulier. Aime sa femme. Est un bon chrétien qui aime prier. Semble entouré de crétins comme lui.
Voilà l'UNIQUE propos du film...critiquer un président encore en fonction. Le réalisateur ne nous apprend rien, n'a procédé à aucun travail d'investigation. Son film est mal construit. Retours en arrière injustifiés. On ne comprend pas où il veut en venir. On aura, certes, bien compris qu'il n'aime pas W. Comme beaucoup d'autres d'ailleurs. Et après? Est-ce suffisant pour capter l'attention des spectateurs? Quitte à évoquer les deux mandats du 43ème président des Etats-Unis, un travail poussé, des idées précises et fouillées, une critique construite et nourrie auraient pu être utiles...Et nous expliquer les deux campagnes, le processus électoral aurait pu donner de la matière à son scénario.
Quant à sa manière de filmer, Stone donne l'impression d'avoir voulu faire une sorte de mauvais documentaire. Même Michael Moore (que je ne porte pas dans mon coeur) aurait mieux fait dans le genre pamphlet...

30 oct.

Box-office France semaine 43: Mesrine braque les salles...

Cette semaine est marquée par une très bonne stabilité des films en continuation (Vicky Cristina ou Le crime est notre affaire par exemple) ainsi que par le très bon démarrage de Mesrine et High School Musical 3. L'un comme l'autre devraient faire une bonne 2ème semaine, vacances de la Toussaint obligent. Coluche par contre ne profite pas de cette euphorie et perd 43% de ses entrées et n'affiche plus que la mauvaise moyenne de 350 s/c. A noter la très bonne performance de Séraphine qui voit ses entrées progresser de 8% cette semaine (cumul de 275 000 entrées).
1Mesrine : l'instinct de mort769 242769 242
2High school musical 3720 522720 522
3Vicky cristina barcelona (-16%, 3)331 3271 290 421
4Les chimpanzes de l'espace325 382325 382
5Le crime est notre affaire (-7%, 2)291 886606 544
6Tonnerre sous les tropiques (-28%, 2)180 377429 623
7Coluche, l'histoire d'un mec (-43%, 2)167 182461 223
8Entre les murs (-15%, 5)144 4511 354 493
9La loi et l'ordre (-31%, 3)117 491608 315
10Faubourg 36 (-16%, 5)110 8251 184 056
11Course a la mort (-18%, 2)78 497174 266
12Magique76 75976 759
13Go fast (-31%, 4)70 015678 772
14Cliente (-33%, 4)69 535620 399
15La famille suricate (+12%, 2)64 541122 258
Nombre d'entrées cette semaine: 3 936 469 entrées


28 oct.

Box-office week-end semaine 43: Mesrine ne rate pas son démarrage

Enfin des chiffres conforment aux pronostics des uns et des autres. Mesrine fait un très bon démarrage et devrait connaitre une carrière en longueur d'autant que la suite sort dans quelques semaines. High School Musical 3 confirme son statut de phénomène. Coluche s'écroule en 2ème semaine, surement victime d'un timide bouche à oreille.
- Mesrine: 582 665 entrées
- High School Musical 3: 488 133 entrées
- Vicky Cristina Barcelona: 243 659 entrées
- Le crime est notre affaire: 212 120 entrées
- Les chimpanzés de l'espace: 166 446 entrées
- Coluche: 130 981 entrées


26 oct.

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #26

Au menu du best-of de cette semaine des exclus (007 et Watchmen) et des chiffres. De quoi occupez un dimanche maussade...
- Cineblogywood : Quantum of Solace, premières impressions, premiers extraits
- Filmgeek : Nouveau trailer et nouveau poster pour Watchmen
- Cinefeed.com: Box-office France semaine 42: bon maintien de Vicky Cristina Barcelona


23 oct.

Box-office France semaine 42: bon maintien de Vicky Cristina Barcelona

Le dernier Woody Allen reste 1er cette semaine au box-office avec une moyenne toujours excellente (889 s/c) alors qu'il a gagné quelques écrans supplémentaires pour totaliser 443 copies. Le crime est notre affaire fait le meilleur démarrage pour une nouveauté (954 s/c) devant un Coluche un peu à la traine (611 s/c). Tout devrait changer avec l'arrivée de Mesrine et High School Musical 3...
1Vicky cristina barcelona (-30%, 2)393 699959 094
2Le crime est notre affaire314 658314 658
3Coluche, l'histoire d'un mec294 041294 041
4Tonnerre sous les tropiques249 246249 246
5La loi et l'ordre (-46%, 2)171 439490 824
6Entre les murs (-27%, 4)170 9461 210 042
7Faubourg 36 (-32%, 4)131 1661 073 231
8Cliente (-36%, 3)104 262550 864
9Go fast (-38%, 3)102 091608 757
10Course a la mort95 76995 769
11Mamma mia ! le film (-30%, 6)78 3331 415 381
12La famille suricate57 71757 717
13Seraphine (-20%, 3)53 500217 499
14Appaloosa (-39%, 3)41 805242 326
15Parlez moi de la pluie (-49%, 5)39 608912 048
Nombre d'entrées cette semaine: 2 593 703 entrées


22 oct.

Mesrine: succès en ligne de mire ? (pronostic)

Nous avons beaucoup couvert la sortie de Mesrine (l'avant-première puis la critique du film), reste maintenant à savoir ce que le film peut faire au box-office. Autant vous dire tout de suite que je pense que le film sera un succès. Il suffit de regarder les différents forum cinéma pour se faire une idée de l'envie et comme le film est à la hauteur des attentes le bouche à oreille prendra surement le relais d'un démarrage réussi.
Le film est projeté sur 487 copies, les vacances scolaires démarrent la semaine prochaine, il y a longtemps qu'il grand film Français n'a pas fait un carton au box-office (mis à part les Ch'tis qui reste un succès hors norme). Enfin la sortie du 2ème volet dans quelques semaines permettra au film de durer.
-> Mon pronostic: 3 100 000 entrées
Et vous ?

21 oct.

Vicky, Cristina, Barcelona: aussi léger qu'une bulle de savon...

  l'avis
de
Julie
Les critiques dithyrambiques que j'avais lues ont, il faut bien le dire, suscité ma curiosité. Car voilà, ça faisait des ANNEES que j'étais systématiquement déçue par le Woody Allen annuel. Non seulement le réalisateur avait perdu en profondeur mais en plus il allait dénicher des idées bancales et sans saveur.
Puis en quittant New York, sa ville-mère, les psy, les couples déchirés, l'introspection, il avait perdu sa source d'inspiration principale pour ne la remplacer par....pas grand chose. Alors quand on lit que Woody Allen revient, cette fois, avec "certainement" le meilleur de ses films, on se dit "enfin"!
C'est vrai que Vicky, Cristina, Barcelona est un peu meilleur que les précédents. Enfin, ce n'était pas bien difficile. Pour ne citer que les derniers, Match Point était un mauvais autoplagiat du MERVEILLEUX Crimes et Délits, Scoop était....inutile et quant au Rêve de Cassandre, je dois confesser ne pas l'avoir vu.
Pour son dernier film, Woody Allen a quitté l'Angleterre, retrouver sa nouvelle muse, Scarlette Johansson qui est quand même sacrément sexy, mais est resté en Europe.

Lire la suite


20 oct.

Coluche: un rendez-vous raté (critique)

  l'avis
de
Jérôme
Le succès peut monter à la tête et j'ai bien peur que cela soit arrivé à notre Julie. Si la dernière fois elle avait fait la grève de la critique, cette fois-ci elle a carrément boycotté la projection. C'est donc votre serviteur qui s'y colle.
Septembre 1980 poussé par une bande de potes rigolards, Coluche décide de bousculer la campagne gauche / droite qui se prépare en se présentant au poste de président de la République. Si au départ Coluche voulait faire rire, il se prend rapidement au jeu politique porté par un courant populaire. On lui crédite même jusqu'à 16% des intentions de vote.
Je ne sais par où commencer tant ma déception est grande. Antoine de Caunes n'a pas fait un mauvais film il a juste fait un film inutile. Le coeur de son sujet: Coluche qui se présente à l'élection présidentielle est traité avec distance, voire avec paresse. Succession chronologique de scènes informatives, le scénario ne nous apprend rien d'autre que nous ne connaissions déjà. Pire il n'approfondit pas grand chose. Pourquoi sa femme le quitte ? pourquoi est-il toujours entouré d'une bande de potes ? Qui sont ces amis qui vivent chez lui ? Quelles sont ses motivations ? Ne cherchez pas, vous n'apprendrez rien.
Ah si, Coluche fabriquait des santiags pour ses amis. C'est maigre.
Antoine De Caunes est définitivement passé à côté de son sujet. Il faut dire que De Caunes a pris le parti de filmer beaucoup Coluche sur scène. On a donc un acteur (Demaison) qui joue un comique (Coluche) qui joue des personnages. Trop de filtres pour comprendre l'homme. L'émotion passe rarement. Reste François Xavier Demaison qui fait une interprétation crédible de Coluche, la voix et la gestuelle sont là mais la mayonnaise ne prend pas. Je me faisais pourtant une joie de retrouver un personnage qui a modelé mon esprit à une certaine forme d'humour. La déception n'en a été que plus grande. Rien à dire, Antoine De Caunes n'est pas un bon réalisateur remarque inutile, fausse et facile. Je retire donc cette phrase de mon article.
Dommage.


20 oct.

Box-office week-end semaine 42: Coluche est une grosse déception

Woody Allen garde la tête avec une baisse modérée de ses entrées en 2ème semaine. Le démarrage de Coluche n'est pas bon, il ne sera donc pas le 1er succès de De Caunes au box-office et pour avoir vu le film je peux vous dire que c'est mérité.
1. Vicky Cristina Barcelona: 330 381 entrées
2. Le crime est notre affaire: 252 572 entrées
3. Coluche: 245 636 entrées
4. Tonnerre sous les tropiques: 218 779 entrées
5. La loi et l'ordre: 146 303 entrées


19 oct.

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #25

S'il devait y avoir un mot qui qualifie le best-of de la semaine se serait: EXCLUSIVITE. Faites votre choix...
- Cineblogywood : photos exclusives de Reem Kherici dans OSS 117 Rio ne répond plus
- Filmgeek : Première photo de Brad Pitt dans Inglourious Basterds
- Cinefeed.com: Mesrine, volet n°1 - L'instinct de mort- : Chronique d'une mort annoncée


17 oct.

Mesrine, volet n°1 - L'instinct de mort- : Chronique d'une mort annoncée

  l'avis
de
Julie
Au commencement il y a la fin. Celle de l'ennemi public n°1. Le générique de début du volet n°1 emprunte ainsi au volet n°2 (L'ennemi public n°1) ses toutes dernières images. Mesrine apparaît à l'écran gros, perruqué, tendu. Il ne semble pas savoir que sa dernière heure a sonné. L'issue ne fait pourtant pas de doute. Fatale. Le ton est déjà donné. "Mesrine" n'est pas qu'un simple film. C'est un spectacle, une course poursuite sans répit. Et même si le propos du réalisateur n'est pas de faire perdurer un quelconque suspens, le souffle du spectateur sera coupé, tout au long du premier volet.
De son retour d'Algérie où il eut la gachette facile, à son rencontre avec la mafia acoquinée à l'OAS en passant par l'Espagne où il rencontrera sa femme ou par le Canada où il se cachera avec sa maîtresse, Jean-François Richet suit les pas de Jacques Mesrine, un à un, pour mieux dérouler le fil de sa vie . Il cherche surtout à comprendre et expliquer un phénomène. Ne craignez donc pas d'y trouver une justification voire une bénédiction. Je n'ai jamais perçu à un seul moment dans ce flot d'images dynamique et nerveux la fascination du réalisateur pour l'homme. Le spectateur n'est jamais manipulé.

Lire la suite


16 oct.

Box-office France semaine 41: Woody nous fait voyager...

Entre les murs a dépassé la barre symbolique du million d'entrées ce qui est d'ores et déja un très bon résultat. Nul doute que la carrière du film est loin d'être terminée et les 1.5 millions sont tout à fait envisageables. Faubourg 36 baisse peu en 3ème semaine et le million d'entrées sera finalement largement dépassé ce qui n'est pas le cas de Parlez-moi de la pluie qui risque d'être bloqué juste en dessous. Mais c'est surtout la 1ère semaine du dernier Woody Allen qui marque les esprits. S'il n'existe pas de mauvais Woody Allen, il suffit que la presse s'emballe (un tout petit peu) pour que les aficionados du réalisateur investissent les salles...
1Vicky Cristina barcelona565 395565 395
2La loi et l'ordre319 385319 385
3Entre les murs (-35%, 3)233 5861 039 096
4Faubourg 36 (-38%, 3)191 767942 065
5Go fast (-52%, 2)164 516506 666
6Cliente (-43%, 2)162 544446 602
7Mamma mia ! le film (-36%, 5)111 5841 337 048
8Parlez moi de la pluie (-48%, 4)77 396872 440
9Harceles (-50%, 2)70 457211 268
10Appaloosa (-48%, 2)68 536200 521
11Seraphine (-31%, 2)66 753163 999
12Eden lake49 71749 717
13Super blonde48 50448 504
14Wall e (-33%, 11)29 2863 005 109
15Le royaume interdit (-59%, 3)27 541210 914

14 oct.

Coluche: l'histoire d'un succès ? (pronostic)

Mercredi sort (peut être) Coluche: l'histoire d'un mec sur 481 écrans. La promotion du film, lancée il y a plusieurs mois, n'a épargné aucun média. On ne compte plus les émissions spéciales consacrées à la sortie du film. Nous savons que le scénario du film se concentre sur l'élection de 1981 période charnière dans la vie de l'homme / comique / acteur. Nous savons également que Antoine de Caunes a choisi de ne pas dresser un portrait idyllique de Coluche. Nous savons enfin que François Xavier Demaison réalise une performance d'acteur.

On nous a tellement parlé du film que la curiosité que je pouvais avoir à son égard a été lentement remplacé par un sentiment de déjà-vu. Reste que Coluche est un personnage qui manque, et que nombre de spectateurs voudront à travers le film retrouver ce visage si familier.
J'ai longtemps pensé que le potentiel commercial du film pouvait ne pas avoir de limite (6/7 millions ?) mais les premiers retours sur le film sont assez mitigés. Il devrait toutefois être le premier succès public pour Antoine De Caunes qui n'a jamais brillé au box-office (Les morsures de l'aube: 430 000 entrées, Monsieur N.: 190 000 entrées et Désaccord parfait: 470 000 entrées). Je parie tout de même sur une très bonne 1ère semaine et un coefficient de succès (curiosité) proche de 3.
-> Mon pronostic: 480 * 1 000 * 3 = 1 440 000 entrées
Et vous ?


13 oct.

Box-office week-end semaine 41: gros démarrage pour le dernier Woody

Woody Allen est un auteur régulier en ce qui concerne sa production cinématographique mais pas en ce qui concerne ses résultats au box-office. Vicky Cristina Barcelona fait plus en 5 jours que Le rêve de Cassandre à la fin de son exploitation (401 000 entrées). Serait-on à l'aube d'un nouveau record pour le plus Européen des cinéastes Américain ?
1. Vicky Cristina Barcelona: 473 342 entrées
2. La loi et l'ordre: 274 610 entrées
3. Entre les murs: 187 464 entrées
4. Faubourg 36: 154 569 entrées
5. Go Fast: 142 362 entrées

propulsé par DotClear