Le premier est un vrai hors-la-loi qui n'a pas froid aux yeux mais qui, au fond, est un homme d'honneur qui sait reconnaître le courage et la bravoure. Le second, un peu faible et un peu trop sensible, suit toutefois le code, celui de l'homme courageux qui sait se battre pour de justes causes.
Si a priori ces deux là ne sont pas censés s'aimer beaucoup, ils finissent forcément par s'admirer. Le bandit admire le courage et la droiture du fermier tandis que ce dernier envie certainement la force et la volonté du premier.
3 heures 10 pour Yuma, un bon vieux western, au scénario simplissime, est un peu efficace, assez bien réalisé, bien huilé. Bref, ça fonctionne, bien que le jeu des acteurs ne soit franchement pas très intéressant et plutôt très conventionnel.
Ceux qui aiment le far West américain seront certainement ravis.
Les autres risqueront de s'ennuyer un peu. Ils pourront toutefois admirer le paysage....