Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

31 jan.

"Juno" un prénom qui rapporte

Si ce titre de film ne vous dit encore rien cela risque de changer dans les prochains jours. Produit pour $2.5M il vient de dépasser la barre mythique de $100M aux US et ce n'est pas terminé. Autant dire que Jason Reitman (le réalisateur) à décroché le gros lot (le film est classé 120ème après plus de 30 000 votes sur iimdb).
Porté par la pétillante Ellen Page (déja vu dans Hard Candy), Jennifer Garner et Jason Bateman complètent le casting. Pour la petite histoire Jason Reitman (dont le premier film est Thank you for smoking) est le fils de Ivan Reitman réalisateur de l'inoubliable Ghost Busters.

31 jan.

1er jour France d'Asterix aux Jeux Olympiques

A gros évènement, couverture exceptionnelle. Le chiffre qui circule pour le 1er jour France d'Asterix est de 453 000 entrées avec 83 497 entrées sur Paris/Périphérie ce qui est grosso modo comme le 1er et moins bien que le 2nd (celui de Chabbat). Le pari est de faire 3M d'entrées en 1ère semaine ce qui peut être atteint.
Le film est maintenant lancé, il sucite beaucoup de curiosité sa 1ère semaine sera donc bonne mais le bouche à oreille va-t-il fonctionner (si l'on s'en tient aux notes d'Allociné cela risque d'être difficile) ?

30 jan.

Box-office France semaine 4: Le barbier n'a pas barbé

Je vous accorde que mon titre n'est pas terrible il n'empèche, Sweeny Todd fait un démarrage remarquable alors que les films en continuation ne baissent pas trop. Enfin Veuve dépasse en 2 semaines le million d'entrées.
1Sweeney todd le diabolique barbier507 434507 434
2Enfin veuve (-20%, 2)493 6971 112 782
3No country for old men325 024325 024
4Into the wild (-29%, 3)180 853728 488
5Survivre avec les loups (1%, 2)162 405323 530
6La guerre selon charlie wilson (-46%, 2)152 726433 561
7Chambre 1408 (-35%, 2)106 527269 389
8Je suis une legende (-27%, 6)87 8222 930 493
9Live !74 50674 506
10Le renard et l'enfant (-28%, 7)62 5282 207 458
Nombre d'entrées cette semaine: 2 979 265 entrées (source cbo).
Asterix aux Jeux Olympiques a réalisé 40 000 entrées pour les séances de Paris / 14H, soit à peu près la même chose que Les Bronzés 3. Je publierai tous les chiffres au fur et à mesure...


29 jan.

"No country for old men" - Thank you Brothers

No country for old men   l'avis
de
dbuk1000
Bien
Si vous passez du côté de El Paso - Texas, tout près de la frontière avec le Mexique, attention où vous mettez les pieds. Il pourrait vous arriver des bricoles.
Graves, très graves du genre " voyage sans retour, regrets éternels".
C'est un coin triste à mourir!!!!
Un paysage de désolation semi désertique.
Avec des clôtures en fil de fer. Des pick-up pourris.
Comme dans les bons vieux westerns.
Sauf que le coin est devenu particulièrement malsain car il est le terrain de jeux d'un grand très très méchant.
Du genre serial killer.
Sauf que lui il tue comme vous respirez.
C'est sa nature; on pourrait dire son code génétique.

Lire la suite


27 jan.

"Asterix aux jeux Olympiques": sortie évènement de l'année (pronostic)

Si vous vivez en France vous savez obligatoirement que Asterix aux jeux Olympiques sort cette semaine sur nos écrans. Vous savez également que c'est le film le plus cher de l'histoire du cinéma Français (€78M contre 7-8M€ en moyenne) et que son casting éclectique est composé d'acteurs populaires (Benoît Poelvoorde, José Garcia), de stars (Alain Delon, Gérard Depardieu) et de membres de la société civile (Zinedine Zidane, Michael Schumacher, Tony Parker etc.). Soit un savant mélange pour plaire au plus grand nombre car tel est bien la pari. Au delà d'un film de cinéma Asterix aux jeux Olympiques est un véritable produit (il y avait des stands partenaires lors de l'avant-première) qui ne doit pas rater sa cible.

Lire la suite


24 jan.

Analyse Box-office France semaine 3: une semaine solide

Les nouveautés tiennent leur promesse
Cela faisait longtemps que les nouveautés n'avaient pas démarrées à de tels niveaux. Il y a bien sûr le phénomène Enfin veuve qui démarre en fanfare avec 1 292 s/c, le succès est donc d'ores et déja acquis avec une fin de carrière qui peut même atteindre les 2 millions de spectateurs. Mais La guerre selon Charlie Wilson n'a pas à rougir de ses 936 s/c même si le casting 4 étoiles aurait pu laisser entrevoir un démarrage à-la-blockbuster. Quoiqu'il en soit les 280 000 entrées sont bon à prendre, et une fin de carrière à 650 000 entrées sera en phase avec le resultat US ($65 millions).
Il en va de même pour le thriller Chambre 1408 (835 s/c) ou Survivre avec les loups (839 s/c) qui tire parti du succès du livre.
L'exception qui confirme la règle nous vient de Lust Caution qui peine avec ses 603 s/c dans une combinaison qui aurait pourtant du le protéger (153 copies).

Lire la suite


24 jan.

Box-office France semaine 3: "Enfin veuve" s'impose largement

Quelque soit le score final de Enfin Veuve il fait d'ores et déja parti des succès de 2008. Sa moyenne (1 290 s/c) elevée sur un parc important (479) fait d'Isabelle Mergault une réalisatrice populaire dont les films sont maintenant attendus.
1Enfin veuve619 085619 085
2La guerre selon charlie wilson280 835280 835
3Into the wild (-13%, 2)254 896547 635
4Chambre 1408162 862162 862
5Survivre avec les loups161 125161 125
6Je suis une legende (-37%, 5)119 5992 842 671
7Lust, caution92 29192 291
8Le renard et l'enfant (-36%, 6)86 8612 144 930
9Reviens moi (-50%, 2)76 360227 589
10A la croisee des mondes (-38%, 7)70 7202 896 886
Nombre d'entrées cette semaine: 2 773 654 entrées (source cbo).

23 jan.

L'acteur Heath Ledger est retrouvé mort dans un appartement

Heath Ledger L'acteur qui incarnait l'un des rôles principaux de Brokebak Mountain a été retrouvé mort dans son appartement de Manhattan. Sa mort serait vraissemblablement due à une overdose. Inutile de rappelé a quel point il avait été époustouflant en cow-boy rongé par les doutes et les remords... Triste nouvelle pour commencer une journée.
Sa fiche imdb

21 jan.

Box-office week-end semaine 3: carton en vu pour "Enfin Veuve"

Le score du dernier film d'Isabelle Mergault, Enfin Veuve, montre une nouvelle fois que les critiques ne font pas / plus le succès d'un film puisqu'il démarre fort malgré des critiques assassines.
Into the Wild confirme son excellent démarrage:
- Enfin Veuve: 496 732 entrées
- La guerre selon Charlie Wilson: 237 534 entrées
- Into the Wild: 210 201 entrées
- Chambre 1408: 143 062 entrées


19 jan.

Reviens moi, amour, mensonge et guerre

Reviens-moi   l'avis
de
Julie
Bof
Reviens moi, le second film tant attendu de Joe Wright est une véritable déception. Dès les premiers instants du film, l'esthétisme trop poussé et l'opiniatreté du réalisateur laissent présager le pire. Le spectateur attend le dénouement heureux d'une réalisation prétentieuse. Vainement. Rien ne sort de ce flot d'images plaquées, de cette musique qui retentit comme un métronome. Est-ce dû à un scénario vide et sans substance? Certainement.

Lire la suite


17 jan.

Analyse Box-office France semaine 2: ôde à la nature

Les adultes reprennent la main
La sortie de Into the Wild est sans aucun doute le grand évènement de ce début d'année. Le démarrage est excellent (1 702 s/c), les critiques unanimes et le bouche à oreille fonctionne à plein régime (4 étoiles chez Allociné). Il faut dire que c'est amplement mérité, je vous conseille d'ailleurs de lire l'excellente critique de Julie.
Reviens-moi souffre un peu de ce démarrage en trombe puisqu'il ne fait que 672 s/c, il n'y a tout de même pas de quoi rougir des 150 000 entrées en 1ère semaine. Je crains juste que la concurrence ne le fasse chuter lourdement avec un surement 400 000 entrées en fin de carrière ce qui le situerai dans les eaux de Pride and Prejudice (492 000 entrées).

Le repos des guerriers
Nos blockbusters de fin d'années ont bien marché dans l'ensemble, ils peuvent donc se retirer avec le sentiment du devoir accompli. Je suis une légende (-61%) approchera les 3 millions de spectateurs tout comme A la croisée des mondes, Le renard et l'enfant a atteint son objectif de 2 millions d'entrées, Il était une fois a permis à Disney de renouer avec le succès en fin d'année. On aura finalement eu une très bonne fin d'année. Il nous aura juste manqué juste un très gros succès.

Lire la suite


17 jan.

"Into the wild" le destin d'un homme libre

Into the Wild   l'avis
de
Julie
Chef d'oeuvre
Film choc, Into the wild marquera à tout jamais les spectateurs. Par sa photo sublime, sa bande originale adéquate, ses personnages, son histoire, son rythme. Sa durée, plus de 2 heures 30, ne doit pas repousser les curieux. Car le temps passe vite, même trop, face à ce flot d'images magnifiques.
Le voyage initiatique de Chris (Emile Hirsch) que nous dévoile Sean Penn ne laisse pas le spectateur passif, au contraire. Ce dernier est baladé dans les quatre coins d'une Amérique. Grandeur, splendeur, rencontres, solitude, rancunes, implosion sont les éléments constitutifs du chemin que s'est tracé Chris.
Fraichement diplomé, âgé de 21 ans, le jeune homme décide de tout quitter et de traverser les Etats Unis sans un sou en poche. Son objectif ultime: atteindre l'Alaska par tous les moyens. Sa carte identité détruite, l'intégralité de ses économies versées à une oeuvre de charité, ses derniers dollars brûlés, sa voiture abandonnée, il quitte père, mère et soeur. Il renonce à un avenir brillant. Il veut rompre avec une vie, une famille, des apparences qui l'ont déçu pour tendre vers l'essentiel, la racine des choses, l'essence de la vie. Vivre sans dépenser, rencontrer sans s'attacher. Parcourir les chemins sans jamais se retourner. Chris est libre. Mais la liberté dont il veut jouir est celle qui ne se partage pas. Il croit, à tort, que c'est dans sa solitude, avec pour seule compagne la mère Nature, qu'il atteindra le sumum de cette liberté.

Lire la suite


16 jan.

Box-office France semaine 2: "Into the Wild" s'impose

C'est sans conteste le film à voir cette semaine, Into The Wild démarre fort et c'est mérité. Je suis sur que le succès ne fait que commencer, si vous ne l'avez pas encore vu courez-y vous en sortirez transformé. La critique de Julie est à venir...
1Into the wild292 739292 739
2Je suis une légende (-61%, 4)188 9892 723 072
3Reviens moi151 229151 229
4Aliens vs. predator requiem (-63%, 2)139 997515 506
5Le renard et l'enfant (-68%, 5)135 9152 058 069
630 jours de nuit130 527130 527
7A la croisee des mondes : la b... (-72%, 6)113 5972 826 166
8It's a free world ! (-39%, 2)100 256264 914
9Hitman (-56%, 3)98 421705 258
10Detention secrete85 67885 678
Nombre d'entrées cette semaine: 2 270 678 entrées (source cbo).

16 jan.

"Enfin veuve": exploit renouvelé ? (pronostic)

Cette semaine sort sur plus de 480 écrans la dernière comédie de Isabelle Mergault. Son nom est souvent accolé à celui de Laurent Ruquier chez qui elle officie en tant que chroniqueuse mais si je vous dis qu'il y exactement 2 ans elle était à l'origine du succès le plus étonnant de l'année vous devriez bondir pour me dire : "Je vous trouve très beau". Ce film devenu un évènement au fil des semaines avait réuni 3 556 000 après plus de 10 semaines d'exploitation (relire ici l'analyse).
Alors Isabelle Mergault peut-elle nous refaire le coup ?
Il faut dire que la sortie de Enfin Veuve ressemble beaucoup à celle de Je vous trouve très beau:
  • Même date
  • Critiques cinéma assassines
  • Même discrétion dans la promotion
  • Castings populaire sans excentricité
Tout est-il réuni pour un nouveau succès ?
Pour ma part je miserai plus sur la curiosité qu'un nouveau succès. La concurrence est plus forte ajourd'hui sur le créneau films pour adultes qu'il y a deux ans (Into the Wild, It's a free World etc.). Michel Blanc avait fait une grosse promo (tour de chauffe des Bronzés) avec des mots justes.
Je parie donc sur un interêt du public en 1ère semaine avec un bon coef puisque distribué par Gaumont.
-> Mon pronostic: 720 * 480 * 3 = 1 050 000 entrées


15 jan.

"Gone baby gone" autour des frères Affleck

Gone Baby Gone   l'avis
de
Julie
Bon
Pour son premier film en tant que réalisateur, Ben Affleck nous offre un film abouti, percutant, dérangeant. En éveillant tant de curiosité et d'intérêt chez le spectateur, il ne laissera plus le souvenir d'un acteur aux choix douteux. Par le choix d'adapter le roman éponyme de Dennis Lehane , il s'est d'emblée soumis à la comparaison de Clint Eastwood qui avait, pour sa part, adapté Mystic River. Le pari est gagné puisque son film est aussi sombre et profond.
A l'instar de Mystic River, Gone baby gone traite d'un sujet douloureux: l'enfance maltraitée. Boston, ses quartiers sombres. Une enfant de 4 ans est kidnappée depuis trois jours. La mère alcoolique et droguée ne sachant pas gérer la situation, la police ne faisant pas preuve de pugnacité, son oncle et sa tante décident d'engager deux détectives privés pour partir à sa recherche, Patrick Kenzie (Casey Affleck) et Angie Gennaro (Michelle Monaghan).

Lire la suite


propulsé par DotClear