En cloque   l'avis
de
Jérôme
très bon
Alex est un skateur qui vit à Portland. Un soir, il tue accidentellement un agent de sécurité près de Paranoid Park là où les jeunes de la ville se rassemblent pour skatter. Il décide de garder secret ce terrible accident.
Si l'histoire tient en une ligne c'est qu'elle ne sert que de trame à Gus Van Sant qui prolonge son analyse de la jeunesse, de la culpabilité, de l'insoucience.
Je me souviens encore du choc que j'avais ressenti après avoir vu Elephant. Un choc si fort que j'avais forcé Julie à le voir dès le lendemain, pour pouvoir partager cette expérience cinématographique: l'esthétisme de l'image, le traitement de l'histoire. Je n'avais pas osé voir Gerry et Last Days de peur d'être déçu et que cette déception entache le souvenir d'Elephant.
Paranoid Park prolonge le choc d'Elephant. On y retrouve les mêmes codes: un drame, l'adolescence, le mal-être, la quête de soi. Le traitement visuel de l'histoire est encore une fois exceptionnel. Les mêmes scènes se retrouvent à différents moments du film pour l'éclairer différemment.


Lire la suite