On pense encore aux habitants de l'Altiplano
Les derniers nomades accrochés à leur yourthe, à leurs moutons, à leurs chevaux, à leur chameau et à leur puits.
Et la quête incessante pour l'eau.
Des heures de marche pour récupérer le plus précieux des liquides.
Et on comprend que l'eau c'est la vie.
Et puis une femme, Tuya.
Mère de deux enfants, toujours jeune, belle, mal fagotée dans ses différentes couches d'habits, trop grands, trop épais, trop masculins.
Une véritable armure contre le vent et le froid.
Et son beau visage rayonne d'amour et de détermination.
Détermination à nourrir sa famille dont elle est le chef depuis qu' un accident a rendu son mari handicapé à vie.
Corvées d'eau, de bois, de foin.
Trop dur pour une femme.
Alors le couple invente la solution.
Tuya va divorcer et trouver un nouveau mari qui la prendra en charge ainsi que ses enfants et son ex-mari handicapé.
Avec un tel programme, pas facile de faire des rencontres dans le désert de Gobi.....
Embarquez vite pour ce voyage aux confins du monde.
Beaucoup mieux qu'un voyage organisé par Fram ou Club Med ou Découverte de l'Asie.
Pour rencontrer les derniers des Mohicans accrochés à leur montagne, vestiges d'une espèce en voie de disparition.
Pour rencontrer une femme admirable, courageuse et déterminée.
Pour manger sa soupe ou déguster son rôti d'agneau.
Tuya si lointaine de nous et si différente mais dont l'âme et le coeur sont si proches.
L'Ours d'Or a récompensé au festival de Berlin ce petit chef d'oeuvre.
Courez-y!!