L'invité
Cela fait maintenant un bon moment que le teasing pour ce film à commencé (affichage, bande-annonce en boucle etc.). Il faut dire que le casting est impressionnant: Valérie Lemercier (2,2 millions avec Palais Royal par exemple), Daniel Auteuil (l'acteur qui sait aussi bien cartonner avec un drame qu'avec une comédie) et Thierry Lermitte (10 millions avec le dernier Bronzés). Ajoutons que le distributeur y croit (pourtant la date de sortie a été de nombreuse fois repoussée ce qui n'est pas un bon signe) puisqu'il pousse son petit bébé sur 460 copies (à moins que cela ne soit la fameuse technique de prends l'oseille et tire toi ?). Enfin cela fait bien longtemps que les spectateurs n'ont pas rit à une bonne comédie à la Weber. Tout concorde pour faire de L'invité le futur carton de notre box-office national, non ?
Et pourtant je n'y crois pas. J'aurais même tendance à croire que l'on va assister (toute proportion gardée) à un nouveau L'Entente cordiale (115 000 entrées en fin de carrière lancé lui aussi sur 450 écrans) qui avait pourtant un beau casting (Clavier / Auteuil). Voici les indicateurs qui me font croire que le buzz qui entoure le film n'est pas porteur:
  • Le réalisateur n'est pas un spécialiste des comédies (il est plutôt habitué à des films sombres). La comédie est un art et n'est pas Weber qui veut.
  • Il n'y a pas eu de projection presse
  • Les premières réactions sont mitigées (ici)
Sans tomber dans l'excès (le coef P/P va surement être énorme) du tout négatif je vois bien le film faire une carrière en demi-teinte et s'échouer dans les 750 000 entrées.