Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

18 mai.

Zodiac -Les hommes de l'obstination

  l'avis
de
Julie

Dans son nouveau film, David Fincher s'est écarté du parti qu'il avait pris dans Seven ou encore dans Fight Club, tous deux très "visuels", où la violence (leur sujet commun) était traitée de manière extérieure, grâce à la caméra.
Dans Zodiac, le réalisateur a gagné en pudeur, en maturité.
En réalité, le sujet du film n'est pas la violence bien qu'a priori on puisse le croire. Zodiac retrace en effet l'histoire d'un tueur en série qui,à la fin des années 1960, a semé la terreur en Californie.

Lire la suite


18 mai.

Analyse du box-office semaine 19

Les semaines passent et se ressemblent
Je pensais sincèrement que le succès de Spiderman 3 ferait office de catalyseur d'un box-office au ralenti ces dernières semaines. J'ai eu tort. C'est même l'effet inverse, si l'araignée s'en sort pas trop mal (-64% tout de même) derrière c'est le désert de Gobi. Imaginez que seul 2 films dépassent les 100 000 entrées cette semaine, incroyable quand on sait que dans une semaine moyenne c'est plutôt 6-7 films qui atteignent ce niveau (on a même connu au-delà de 10 il y a pas ci longtemps: ici ou ).
La faille s'en sort bien et fait un bon démarrage (1 068 s/c), dans un marché normal il pourrait même viser le million mais vu la volatilité actuelle c'est dur de faire des projections. Derrière Lucky you (300 s/c) se plante tout comme Hitcher (403 s/c). Irina Palm s'en sort honorablement puisqu'il affiche une moyenne de 543 s/c.

Une longue liste de rendez-vous manqués...
Un film d'action avec un casting solide doit toujours glanner bon an, mal an 1 million d'entrées. Next affiche en 3 semaines 491 202 entrées (un score de 1ère semaine), c'est dire qu'on est loin des objectifs.

Lire la suite


propulsé par DotClear