Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

18 oct.

Box-office France S41

comme d'habitude maintenant, voici les chiffres bruts. L'analyse viendra dans les prochains jours (si j'arrive à mettre la main sur un Film Français)

1.Indigènes(3)459 8031 885 420
2.Le diable s'habille en Prada(3)333 7661 403 987
3.Le Parfum(2)233 310539 053
4.Le grand Meaulnes(2)161 635362 614
5.L'homme de sa vie(1)155 745155 745
6.Une vérité qui dérange(1)106 349106 349
7.Les Aristos(4)95 452805 898
8.Little miss sunshine(6)76 300572 778
9.Click(2)69 935172 621
10.World Trade Center(4)60 610743 274

18 oct.

X-Men 3 : Quel gachis !

Date de sortie : 24 Mai 2006
Réalisé par Brett Ratner
Avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Ian McKellen
Film américain.
Genre : Fantastique, Action
Durée : 1h 45min.
Année de production : 2005
Titre original : X-Men : The Last Stand
Distribué par Twentieth Century Fox France

Faire du cinéma, ce n'est pas reprendre une formule qui a marché ; c'est la raison pour laquelle il est rare de voir des suites (ou des remakes) dépasser leur modèle en qualité .
Il faut reconnaitre que sur certains aspects, XMen 2 a su dépasser XMen (1) .Et ce, certainement parce que Bryan Singer avait envisager une seule histoire, considérant le premier épisode comme l'introduction permettant de développer l'aboutissement du second épidsode .
Malheureusement, le succès de ces 2 films a poussé les studios à en mettre un troisième en chantier ... sans peut-être bien réaliser que ce n'est pas le titre, ni même les acteurs qui avaient plu, mais bien l'expression d'une obsession propre à B.Singer : comment gérer sa différence .C'est au travers de l'analyse et de la "profondeur" de ses personnages qu'il a pu traiter ce propos (en ce sens, il n'avait que reprendre la volonté des créateurs des comics) .Et c'est ce à quoi les spectateurs ont été sensibles .
Si la formule reprise pour le 3ème volet avait été celle-ci, il aurait pu être à la hauteur des 2 premiers ; mais, il était plus simple d'entrer dans la surenchère de nouveaux personnages, visuellement intéressant, excitant sur le papier, mais tellement survolés du point de vue psychologique ...
Le personnage d'Angel est à ce titre représentatif ! On en attendait énormément (c'est tout de même un des plus beaux de la série Marvel), et on n'a rien eu en retour (en dehors d'un problème d'acceptation avec son père, digne d'un cours de maternelle !) .
Et quoi de pire que d'être déçu, lorsqu'on attend beaucoup ?
On sort de la salle, et on pense : quel gachis !

ps : il semblerait que les studios aient en projet "Magneto" et "Wolverine", 2 films sur la vie des héros éponymes : aie, aie, aie !!!


propulsé par DotClear